Cosmos – Les chroniques de l’Albatros : chapitre 8

Publié par Hotaru

Si vous êtes intéressés par la diffusion de votre oeuvre de fiction sur Pulsar42.sc, contactez @Hotaru#8728 sur le Discord communautaire de l’association afin que nous étudions votre proposition. Sachez toutefois que la rédaction de Pulsar se réserve le droit de ne pas publier une oeuvre si celle-ci ne correspond pas à sa ligne éditoriale.

Après avoir discuté avec son passager clandestin, le capitaine Mac Mahan décide de partir à la rencontre de ses mystérieux alliés. Mais celle-ci ne sera pas de tout repos, pour l’Albatros comme pour son équipage.

Bonne lecture !

  • La rédaction

Chapitre 8 : Flashback

9 Thermidor 2932

Système VEGA

Flotte de défense de l’UEE

UEEN Typhoon

Les souvenirs ressurgirent en lui comme une déferlante et il se revoyait aux commandes de son Gladiator. À l’époque il faisait partie de l’escadrille Bravo de l’Escadron 214 de L’UEE. On les appelait les Corbeaux Noirs. Il lui en avait des fallu des heures sur simulateur afin d’avoir une notation suffisante pour pouvoir prétendre à rejoindre l’Escadron 214. Seuls les as et les canonniers chevronnés pouvaient incorporer ce corps prestigieux.

Un an plus tard il avait été envoyé sur l’UEEN Typhoon en tant que pilote de Gladiator dans la non moins prestigieuse escadrille Bravo. À l’époque son chef d’escadrille était le Commandant Tam THACKSTON, un homme d’honneur, proche et aimé de ses pilotes. Il avait su donner à cette escadrille Bravo une cohésion sans faille et une efficacité redoutable. Notamment pendant les événements dans le système de VIRGIL… Le 9 Thermidor (Août) 2932… Oui il se revoyait ce jour-là…

Il était de quart à bord du Typhoon qui stationnait dans le système de VEGA aux abords du très défendu point de saut pour VIRGIL. Une alerte avait été activée à bord de tous les vaisseaux… un ancien réseau satellitaire d’alerte dans le système de VIRGIL venait de retransmettre un signal de détresse. Un des leurs était en difficulté !

L’escadrille BRAVO fut immédiatement placée en alerte DEFCON 1 et attendait les ordres de l’amiral BONDS commandant la flotte. Mais très vite chez les pilotes l’adrénaline fut remplacée par la frustration et l’écoeurement. Le haut commandement de l’UEE venait de refuser la requête d’assistance de l’amiral.

Le commandant THACKSTON fulminait dans l’intercom de son casque.

⠀⠀— Putain mais ce sont nos gars qui sont en difficulté et on est prêt à en découdre bon sang !!! Laissez-nous venger les nôtres en réglant leur compte aux Vanduuls !

⠀⠀— Négatif BRAVO leader, trop dangereux, stand-by.

Tout le monde savait que la présence d’un clan Vanduul à proximité du système était à 55% probable. THACKSTON fit alors ce que peu de commandants auraient fait. Il envoya un message avec plusieurs minutes de retard à l’attention de l’Officier supérieur.

⠀⠀— Nous n’oublierons jamais !

Puis il demanda des volontaires pour passer outre les ordres et porter secours aux pilotes en difficulté dans le système de VIRGIL. Il se rappelait…

⠀⠀— THACKSTON à escadrille BRAVO… Des volontaires pour me suivre ?…

Quand Mac MAHAN et son canonnier entendirent ça, leur sang ne fit qu’un tour et ils répondirent machinalement sans penser aux conséquences.

⠀⠀— BRAVO 3…

Puis les crépitements des communications intercom se succédèrent.

⠀⠀— Tchhh.. BRAVO 2.

⠀⠀— BRAVO 4.

⠀⠀— BRAVO 5.

⠀⠀— BRAVO 6.

À tous les BRAVO ici BRAVO LEADER, équipement basse émission uniquement, silence radio à partir de maintenant. Décollage.

Les 6 Gladiators décolèrent à l’unisson et purent quitter le pont d’envol du Typhoon avec la complicité de l’officier de pont. Trois d’entre eux étaient équipés d’autodocks et d’autres équipements de sauvetage.

Ils arrivèrent quelques minutes plus tard devant le point de saut pour VIRGIL. La tension était palpable dans les cockpits des 6 Gladiators, allait-on les laisser passer ?

Mais à leur grande surprise, ils reçurent des encouragements chaleureux et ils purent  passer.

THACKSTON opta pour un saut à faible flash vers VIRGIL.

Une fois de l’autre côté THACKSTON rompit le signal radio.

⠀⠀— À tous de BRAVO LEADER, la balise se trouve sur la surface de la planète VIRGIL 1. Réglez vos calculateurs pour une approche indirecte par le vecteur 3-5-0. Terminé.

Il ne voulait clairement pas révéler l’emplacement du point de saut aux Vanduuls. Mais malheureusement, cela nous fit croiser la route de 4 Scythes vanduuls et leur vaisseau de commandement. Tout revenait en mémoire à Mac Mahan.

La voix de BRAVO 6 crépita alors dans tous les intercoms de l’escadrille.

⠀⠀— Vanduul repérés à 10 heures au 1-5-9, ils sont 4…non 5, le cinquième est plus gros.

⠀⠀— Ici Bravo leader, en formation, engagez la cible, je me charge du plus gros.

À 15 km de la cible, les Vanduul se mirent en formation et piquèrent droit sur nous. L’engagement fut de suite à leur avantage. Ils manoeuvraient avec une rapidité déconcertante et BRAVO 4 en fit les frais dès le début. C’était encore gravé dans la mémoire de Mac Mahan. Il revit le moment où le Scythe le croisa et vint percuter son ailier droit. Tout se passa comme au ralenti. La lame du vaisseau Vanduul s’enfonça juste au dessus de l’aile du Gladiator et déchiqueta le fuselage jusqu’à la tourelle dorsale qui explosa aussitôt. Le canonnier Paul Ransom n’était plus.

Il se rappela alors la haine qui s’empara de lui à ce moment précis. Il amorça un virage serré en découplant ses moteurs pour faire face au Scythe qui opérait déjà son demi-tour.

⠀⠀— Cooper, allume-le, il ne faut pas qu’il s’approche de nous, il va tenter de nous éperonner.

⠀⠀— Bien pris, passe en-dessous de lui que je puisse le dézinguer.

⠀⠀— Bien pris, accroche-toi, il tente de nous prendre à revers.

Le Gladiator avait un avantage sur le Scythe, sa tourelle lui permettait de lui tirer dessus alors que ce dernier braquait plus serré pour venir se positionner dans les 6 heures de Mac Mahan. Les canons de la tourelle crépitaient et les traits des lasers se rapprochaient rapidement de leur cible. Le Vanduul tenta une manoeuvre d’évitement en faisant un tonneau par le bas. Mais Mac Mahan anticipa la manoeuvre en faisant une vrille afin de mettre la tourelle en position de tir. Cooper écrasa la commande de tir et les lasers vinrent exploser sur le bouclier du Scyte. Les décharges d’énergies répétées vinrent rapidement à bout du bouclier ennemi puis découpèrent littéralement son aile droite. Il partit dans une série de vrilles incontrôlées. Mac Mahan aligna son Gladiator sur le Scythe et fit feu de toutes ses armes. Il ne se rendait pas compte qu’il était en train de crier dans son intercom. Le Vanduul explosa dans un nuage de débris. Il passa au travers des débris et vit le corps du Vanduul dériver dans le vide interstellaire. Il se dit « Pour Paul ! ».

Le combat l’avait éloigné des autres et il se trouvait entre le combat de BRAVO LEADER contre le vaisseau de commandement Vanduul et l’engagement entre les 4 autres Gladiators et le reste des Scythes. Il décida d’aller soutenir BRAVO LEADER.

⠀⠀— BRAVO LEADER ici BRAVO 3, je suis à vos 6 heures, en approche rapide.

⠀⠀— Bien pris BRAVO 3, couvrez-moi pendant mon approche, puis ouvrez le feu lorsque je décrocherai.

⠀⠀— Bien pris, cible verrouillée.

Le Gladiator de THACKSTON semblait virevolter derrière le vaisseau Vanduul. Ce dernier était plus lent et moins maniable que les autres mais il était puissamment armé. Ses tourelles de défense faisaient souvent mouche et le bouclier de BRAVO LEADER était mis à rude épreuve. THACKSTON fit une passe par le bas et en biais par rapport au vaisseau ennemi et fit feu de toutes ses armes avant de décrocher en faisant un tonneau.

⠀⠀— BRAVO 3, allez-y maintenant, ses boucliers sont faibles !

Mac Mahan écrasa la commande des lasers en même temps que Cooper, il était en approche directe rapide. Il vit les impacts des lasers entamer la coque du vaisseau Vanduul et décida de lancer ses 2 missiles à ce moment précis. Les deux traînées de gaz sortant des tuyères des deux missiles fendirent l’espace. Les deux projectiles firent mouche et secouèrent violemment le Vanduul qui se mis à dériver sur sa trajectoire, moteurs éteint. Son système de propulsion venait d’être déchiqueté par les explosions des missiles. Mais le vaisseau ennemi pouvait toujours tirer. Quand Mac Mahan le dépassa en trombe il reçut une sévère salve de lasers taille 3 sur son fuselage.

Le bouclier n’avait pas pu absorber l’ensemble des impact et Mac Mahan senti l’impact sur son Gladiator.

⠀⠀— Cooper, fais-moi un rapport sur les avaries. Mes commandes réagissent plus lentement.

⠀⠀— Notre empennage arrière est détruit et nous avons perdu 6 propulseurs de manoeuvre 

Les commandes d’armement de l’aile droite sont HS et on a perdu 20% de notre puissance moteur. L’intégrité de la coque est menacée.

⠀⠀— BRAVO 3 ici BRAVO LEADER, tout va bien ?

⠀⠀— Ici BRAVO 3 je suis durement touché mais pas de bobo, tout est ok.

⠀⠀— Très bien, suivez-moi on recolle au groupe, il faut les appuyer, il reste deux chasseurs Scythe !

⠀⠀— BRAVO 3 bien pris.

L’engagement qui suivi fut bref et les Gladiators ne laissèrent aucune chance aux Vanduuls.

Quand le dernier fut abattu, tous les pilotes exultèrent de concert. Le pilote de BRAVO 4 fut récupéré in-extremis et sain et sauf par BRAVO 5 qui était équipé pour le sauvetage.

Mais l’objectif principal n’était pas encore atteint et THACKSTON le leur rappela.

⠀⠀— À tous ici BRAVO LEADER, direction VIRGIL I sur le point d’extraction.

Lorsqu’ils arrivèrent sur place ils trouvèrent dans une clairière une vieille épave d’un vaisseau de longue portée Wildcat. Le commandant inspecta le vaisseau écrasé et découvrit deux squelettes à bord. Tous deux étaient vêtu de combinaison en lambeaux sur lesquelles étaient brodé l’écusson des « Corbeaux Noirs ». Poursuivant ses recherches il découvrit que la boîte noire avait été réactivée par la foudre qui avait dû frapper la carcasse métallique de l’appareil.

Les corps furent enterrés et leurs plaques d’identification furent récupérées. Même s’il ne le dit pas, le commandant THACKSTON était déçu et inquiet. Tous savaient qu’ils risquaient la cour martiale à leur retour. Mais le jeu en valait la chandelle et tous étaient fiers d’avoir accompli cette mission de sauvetage. Ils en avaient payé le prix, Paul était mort. Mais il ne l’avait pas été en vain.

Le voyage de retour fut étrangement calme et personne ne rompit le silence.

À la sortie du trou de ver dans le système VEGA, BRAVO LEADER rompit le silence radio en contactant l’Officier de la flotte pour faire son compte rendu. La réponse claqua dans son casque intercom.

⠀⠀— Veuillez-vous présenter vous et votre groupe dans la salle de debriefing dès votre arrivée, une escorte de marines vous attends.

Ça sentait vraiment pas bon pour eux se disait Mac Mahan en regardant la silhouette massive de l’Idris grandir devant le plexi de son cockpit.

L’escadrille se prépara à réintégrer le Typhoon quand tous les appareils du groupe reçurent simultanément une transmission vidéo. Aux quatre coins de l’empire, partout leur escadrille était citée comme héroïque et leur combat contre les Vanduuls avait été filmé.

C’est à ce moment qu’une communication de l’officier de pont de l’UEEN Typhoon leur redonna le moral.

⠀⠀— Les gars, ce que vous venez de faire dans le système VIRGIL, c’est redonner de l’espoir à l’humanité toute entière, bienvenue chez vous, vous faites honneur aux Corbeaux Noirs !

Mac Mahan dû alors rompre la formation, son appareil était trop endommagé pour pouvoir faire une approche standard, il fit faire à son Gladiator un arc de cercle plus large et dut faire une approche lente car la plupart de ses propulseurs d’appoint était morts. Il appuya sur la commande du train d’atterrissage et une alarme sonore et lumineuse s’activa.

⠀⠀— Et merde, il manquait plus que ça…. Typhoon ici BRAVO 3, train d’atterrissage HS, propulseurs d’appoints à 65% HS, MAYDAY….MAYDAY…..MAYDAY.

Sa vitesse d’approche était encore bien trop rapide et son angle de roulis trop prononcé sur bâbord. Il ne pourrait pas redresser ni freiner et il pouvait difficilement tenir son cap et son roulis et l’entrée de l’Idris venait déjà vers lui, béante comme la mâchoire d’un monstre s’apprêtant à l’engloutir.

Il s’entendait encore répéter frénétiquement :

⠀⠀— Je ne peux pas redresser, je ne peux pas redresser…

Le temps semblait s’être suspendu pendant les quelques secondes précédant le choc. Il se souvenait de l’impact assourdissant et grinçant de son aile gauche sur la piste du pont d’envol de l’Idris. Il la voyait encore se plier puis s’arracher dans des gerbes d’étincelles. Puis vint immédiatement une formidable décélération causée par les filets de sécurité anti crash de l’Idris. Et là plus rien, le blackout !

L’alarme semblait lointaine et sourde, les écrans de contrôle sur la passerelle faisaient défiler leur flot d’informations et clairement, celles-ci n’étaient pas bonnes. Mac Mahan ne quittait pas des yeux le vecteur d’approche de la base. « Trop rapide et désaxé » se dit-il. Il sentait les vibrations dues à la friction de l’atmosphère sur la coque mais les bruits des fluctuations de charge du vaisseau se faisaient de plus en plus inquiétants.

⠀⠀— Jean-bat, je veux toute la puissance dans les moteurs et les thrusters d’appoint pendant une minute. Dès que je te le dis tu rebalances 50% de la puissance dans les boucliers. Tu as saisi ?

⠀⠀— Bien Capitaine, par contre la coque n’est pas sûre de résister à de forte poussées et un changement de cap, mes données m’indiquent…

⠀⠀— Je sais, mais si on ne réduit pas la vitesse on va s’écraser alors fait ce que je te dis. À tout l’équipage, restez à vos postes et préparez-vous, ça va secouer !

La sentinelle restait calibrée sur le Constellation, ce dernier descendait trop vite et passait bien en deçà du vecteur d’approche indiqué. La probabilité d’un crash était estimée par le calculateur à 65 %. Il actionna son intercom.

⠀⠀— Echo 1 ici Sierra 3, le Constellation Taurus « ALBATROS » est en difficulté, probabilité de crash élevée sur secteur papa 4, préparez l’équipe d’urgence.

⠀⠀— Ici Echo 1 bien pris, équipe India activée, baie médicale placée en urgence maximale, gardez le visuel et rendez compte de l’évolution de la situation.

⠀⠀— Sierra 3 bien pris.

La sentinelle reprit son visuel avec son scanner longue portée et fit un zoom sur le Taurus. Son approche était inchangée et son crash inévitable mais soudainement il le vit se cabrer violemment et mettre ses moteurs à pleine puissance perpendiculairement au sol. Le Constellation ralenti alors très sensiblement tout en évitant à la coque de subir trop de contraintes.

⠀⠀— Bon sang, ce pilote n’est pas un manche !

publication le 10 décembre 2018

relecture par Attero, odysseus1992 et Hotaru

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.