Loremakers : Questions de la communauté – Juillet 2021

Traduction: odysseus1992
Relecture: Ra'Zacs
Intégration: odysseus1992

Bienvenue à Loremakers : Questions de la communauté, une nouvelle série axée sur les questions relatives au lore. Nous avons plongé dans la section Ask A Dev et sélectionné dix questions sur l’univers de Star Citizen. Toutes les questions ont été légèrement modifiées pour des raisons de contexte et de clarté, mais vous pouvez cliquer sur le titre pour accéder directement à la question et participer à la conversation. L’équipe narrative prévoit également de publier un article Loremakers : Questions de la communauté chaque trimestre, la prochaine entrée étant prévue pour le mardi 7 septembre, alors n’hésitez pas à participer à la discussion et à poser d’autres questions que vous pourriez avoir sur l’univers dans notre forum Ask A Dev.

Qui était derrière la tentative d’assassinat de l’imperator Costigan ?

Question : Les coupables ont-ils été arrêtés ou y a-t-il encore une prime en cours ?

Réponse : Désolé les chasseurs de primes, mais il n’y a pas de prime liée à la tentative d’assassinat de l’Imperator Costigan. L’Advocacy a identifié Maurice Vano, qui a été tué en fuyant les lieux, comme l’unique agresseur et considère l’affaire comme close. Cependant, certains ont du mal à croire que Vano ait agi seul, notamment en contournant les mesures de sécurité strictes, et se demandent si des complices ne seraient pas encore dans la nature.

Pour résumer, la nouvelle est apparue lors d’un Empire Report qui a révélé que des coups de feu avaient été tirés sur l’Imperator Costigan durant le Sommet de la Fédération Bancaire à New York. L’Imperator Costigan s’en est sorti indemne, mais un membre de son service de sécurité, le 1er bataillon de combat d’élite des Marines, a été tué et plusieurs autres Marines et civils ont été blessés lors des échanges de tirs. Deux semaines plus tard, l’Advocacy a tenu une conférence de presse au cours de laquelle elle a identifié Maurice Vano comme l’assaillant. Elle n’a pas révélé grand-chose d’autre que le nom de Vano et que son organisme contenait une importante quantité d’e’tâm, une drogue xi’ane connue pour produire des effets secondaires intenses et dangereux chez les humains. Une enquête de New United sur Vano a révélé qu’il s’agissait d’un ancien stellaire de la Navy devenu mercenaire et lié à plusieurs organisations xénophobes. La tentative d’assassinat s’est produite en plein débat sur l’Initiative commerciale Humain-Xi’an (HuXa), ce qui a conduit certains à penser que le soutien de l’Imperator Costigan à HuXa a motivé l’attaque de Vano.

Depuis la conférence de presse, l’Advocacy est resté très discret sur l’incident et l’enquête. Ce silence n’a fait qu’alimenter les théories du complot, dont plusieurs ont été lancées par l’incendiaire Parker Terrell dans un épisode de Plain Truth. Des séparatistes tevarins ou un syndicat du crime xi’an auraient-ils financé et aidé à planifier l’attaque ? Parker s’est posé la question mais ne semble pas trop intéressé à y répondre lui-même. Au lieu de cela, il s’est insurgé contre l’utilisation de l’incident comme couverture pour accéder aux enregistrements financiers et aux dossiers des entreprises ou des groupes qui avaient des liens, même passagers, avec Vano.

Ceci dit, l’incident est considéré comme clos par l’Advocacy, mais il est possible que des co-conspirateurs anonymes soient en liberté. Et si leurs motivations ultimes étaient vraiment de s’opposer à l’ouverture du commerce entre l’UEE et l’empire xi’an, alors ils sont probablement encore plus mécontents de l’actuelle Imperator Addison, qui veut renforcer davantage les liens entre les deux empires.

À quel point les vaisseaux Esperia sont-ils courants ?

Question : C’est bizarre d’avoir une re-création d’un vaisseau extraterrestre vieux de 400 ans comme l’un des vaisseaux les plus puissants, les plus abordables et les plus communs du jeu, provenant d’un des fabricants les plus chers et les plus haut de gamme.

Réponse : D’un point de vue narratif, Esperia est toujours un fabricant haut de gamme. Au départ, il s’agissait d’une petite entreprise de niche qui collectait et archivait de vieux plans de vaisseaux, jusqu’à ce que l’entreprise se transforme en 2877 lorsque les fondateurs d’Esperia, les frères Jovi et Theo Ingstrom, ont réussi à réparer un Glaive endommagé. La Navy de l’UEE (UEEN) les a rapidement engagés comme consultants pour construire et réparer des vaisseaux Vanduul destinés à être utilisés lors d’exercices d’entraînement. Lorsque des modèles originaux de vaisseaux tevarins ont été découverts dans Kabal, Esperia a bénéficié d’un accès spécial à ceux-ci, ce qui a conduit à la sortie du Prowler et enfin du Talon. Ainsi, bien qu’elle fabrique des vaisseaux spécialisés, l’entreprise est suffisamment grande et populaire pour produire le grand nombre de répliques que l’on voit voler au sein de l’empire. Quant au prix, bien qu’ils considèrent leurs pièces comme des “objets de collection fonctionnels”, les frères ont toujours voulu rendre l’histoire accessible au plus grand nombre lorsque la fabrication le permet.

Il reste à voir quelle place les vaisseaux Esperia occuperont dans le jeu. Cela dépendra en partie de la popularité de leurs vaisseaux auprès des joueurs, ce que nous ne pouvons pas prévoir. C’est une bonne chose si vous voyez beaucoup de vaisseaux Esperia dans le jeu, car cela signifie que les joueurs sont attirés par leur conception et leur fonction uniques. La variété des vaisseaux et la fréquence à laquelle vous les verrez dans le ‘verse seront toujours en évolution, mais l’objectif est de créer un groupe diversifié de vaisseaux afin que les joueurs ne rencontrent pas toujours les mêmes. La flotte de vaisseaux uniques Esperia permet de diversifier le champ d’action. Nous espérons pouvoir diversifier davantage les vaisseaux que vous rencontrerez à mesure que nous continuerons à développer la présence de PNJ dans l’univers et les vaisseaux qu’ils piloteront.

Voter lors de la dernière élection de l’Imperator

Question : Puisque j’ai voté aux élections pour le poste d’Imperator, cela signifie-t-il que je suis citoyen de l’Empire Uni de la Terre ? D’après ce que j’ai compris, je pensais qu’il fallait faire quelque chose pour obtenir la citoyenneté ? Ces plans ont-ils changé ?

Réponse : Les plans n’ont pas changé. Seuls les citoyens pourront voter pour l’Imperator dans le jeu, bien que les détails concernant la manière dont cela sera géré restent à déterminer. Nous avons tout de même pensé que ce serait l’occasion pour les joueurs de participer à la récente élection de l’Imperator et de contribuer à façonner l’avenir de l’UEE. L’organisation d’un vote sur le site web RSI était un moyen amusant d’impliquer la communauté sans que l’élection ne se déroule dans le monde du jeu où cette fichue règle de citoyenneté serait appliquée. Nous espérons que le processus a plu aux gens et qu’il pourrait même en motiver certains à obtenir la citoyenneté dans le jeu pour participer aux futures élections.

Le Carrack dans son habitat naturel

Le Centre Impérial de Cartographie & le Carrack

Question : Le Centre Impérial de Cartographie (ICC) est décrit comme une organisation gouvernementale responsable de la supervision de la quasi-totalité des opérations cartographiques majeures dans le ‘verse, y compris la cartographie des points de saut et des systèmes stellaires récemment découverts. Le Carrack était-il uniquement un éclaireur de la Navy de l’UEE avant d’être déclassifié ou l’ICC l’utilisait-il également pour ses besoins en cartographie ?

Réponse : La Navy de l’UEE (UEEN) a utilisé exclusivement le Carrack jusqu’à la sortie d’une variante civile en 2938, laissant l’ICC utiliser d’autres vaisseaux d’exploration pour tous ses besoins en cartographie jusqu’à cette date. L’ICC étant une organisation gouvernementale extrêmement importante, la Navy aurait très probablement partagé avec lui les nouvelles données cartographiques jusqu’à ce qu’il fasse atterrir son propre Carrack.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Carrack, nous avons publié un Whitley’s Guide consacré au Carrack dans la version 8.2 du magazine Jump Point. Il aborde les complications liées à la mise sur le marché civil du vaisseau, ce qui inclut une refonte complète de sa série de capteurs, et mentionne plusieurs Carracks notables ainsi que leurs découvertes.

Saveurs alimentaires

Question : J’ai travaillé sur la reproduction de la nourriture du jeu pour le plaisir et il y a trois fruits sur lesquels je n’arrive pas à trouver de détails sur leur saveur. Pouvez-vous décrire les saveurs du lunes, du chibanzoo et du bilva bleu ?

Réponse : Bien sûr ! Dire que l’équipe narrative a pris beaucoup de plaisir à développer de nouveaux aliments pour le jeu serait un euphémisme. Voici les saveurs spécifiques à chaque fruit.

Lunes: Lorsqu’il est mûr, le lunes a une saveur très douce et juteuse et est devenu un mets estival très populaire, que l’on retrouve couramment dans les glaces et autres desserts.

Chibanzoo : Il s’agit d’une baie sucrée et extrêmement acidulée, riche en tanins, qui a un effet asséchant sur la bouche lorsqu’on la mange. La grappe de petites graines noires et pointues au centre de chaque baie n’est pas consommée car elle est très amère.

Bilva bleu : Le bilva bleu est connue pour sa saveur riche et distinctive ; elle est très astringente, aromatique et très riche en fructose. Elle est généralement consommée séchée ou transformée en eau-de-vie.

Bon voyage culinaire à travers l’Empire !

Matériaux sensibles aux voyages quantiques

Question : En tant que mécanique de jeu, les matériaux sensibles aux voyages quantiques ont du sens, mais je suis curieux de savoir quel est leur rôle dans l’univers. Peut-on obtenir plus d’informations sur les matériaux sensibles aux voyages quantiques ?

Réponse : Voici le lore derrière les matériaux sensibles aux voyages quantiques actuellement transporté autour de Stanton :

Diluthermex : Un époxy extrêmement résistant à la chaleur, souvent utilisé pour le montage et la réparation des propulseurs de vaisseaux. Il est considéré comme très difficile à transporter à l’état non polymérisé car il devient explosivement instable lorsqu’il est exposé aux champs Chan-Eisen pendant le voyage quantique. Des conteneurs spécialisés doivent être utilisés pour transporter l’époxy en toute sécurité sur de longues distances. Une fois fixé et durci, le Diluthermex n’est plus réactif.

Les objets utilisant une version traitée du diluthermex n’ont donc aucun problème avec le voyage quantique. Au fur et à mesure du développement, l’équipe narrative continuera à travailler avec l’équipe design pour créer des matériaux qui mènent à des scénarios de gameplay divers et intéressants.

Pourquoi le vaisseau xi’an San’tok.yāi s’appelle ainsi et non San’tok.yāi-al ?

Question : Aopoa a donné au Qhuire Khartu la désignation “al” pour distinguer la version exportée aux humains du vaisseau. Pourquoi “al” n’a pas été aussi utilisée pour le San’tok.yāi ?

Réponse : Cette question est intéressante car elle donne un aperçu de la façon dont la langue xi’ane a été développée. Le Khartu a été nommé avant le développement de la langue xi’ane et le “al” a été ajouté pour faire une distinction claire entre les variantes humaine et Xi’an. Lorsque la langue a été développée, nous avons partagé tout ce qui a été établi dans le lore avec Britton Watkins, qui a développé la langue et a produit le volumineux Précis de langage xi’an. Consultez la page 117 (ndt : non disponible dans notre version traduite fr) et vous verrez que “al” peut être écrit et utilisé de plusieurs façons, y compris “sortant ; externe ; ressortant ; sortir ; sortie ; exporter”.  Ainsi, “al” peut signifier “exporter”, mais il est également utilisé de nombreuses façons différentes. L’une des préférées de l’équipe est “āl”, avec le macron sur le “a” qui indique une prononciation légèrement différente et signifie “méditation inconsciente ; méditation fuyante ; rêverie”. Une façon vraiment merveilleuse de lier le mot à la tradition xi’ane de méditation profonde les emmenant hors de l’espace et du temps.

La raison dans le lore pour laquelle le vaisseau a été nommé le San’tok.yāi au lieu du San’tok.yāi-al est assez simple. C’est ainsi que l’équipe marketing d’Aopoa a décidé de le vendre dans l’UEE. Ayant maintenant passé des années à exporter des vaisseaux vers le marché de l’UEE, Aopoa semble satisfait de s’éloigner de l’utilisation de “al” sur leurs modèles d’exportation, puisque ni le Nox ni le Nox Kue ne portent cette désignation non plus. Cela pourrait être un signe que les Xi’ans et leur langue sont de plus en plus ancrés dans la vie de l’UEE, ou qu’ils voulaient simplement que la traduction littérale de San’tok.yāi (navire qui crée une véritable peur) se suffise à elle-même.

Welcome chez Whammer’s

La date de fondation de Whammer’s ?

Question: Whammer’s fait des plats délicieux et a été fondé en 2801. Cette année, la chaîne fête donc ses 150 ans. Quelle est la date exacte de la fondation de Whammer’s pour que nous puissions la fêter dignement ?

Réponse : Être en activité depuis 150 ans mérite d’être célébré. Comme nous n’avons pas établi de date de fondation, le moment semble idéal pour le faire :

le 7 août 2801

Pour fêter le centenaire de Whammer, ne manquez pas de vous rendre dans l’un de ses établissements et d’y manger quelque chose. Je sais que je vais savourer le menu Cravin’ n°2 qui comprend un Whamburger D-Lux, des Zesty Whirls et un soda.

D’après qui ou quoi Lorville est-il nommé ?

Question : D’où vient le nom de Lorville ?

Réponse : Bonne question. Tout d’abord, le nom Lorville a été choisi parce que nous pensions qu’il sonnait bien tout en évoquant l’idée des cités ouvrières qui ont inspiré le lieu. Une fois que nous avons choisi un nom qui correspondait à ce que nous recherchions, nous avons cherché à savoir pourquoi Hurston Dynamics aurait fait le même choix. Voici l’histoire inédite de l’origine du nom de la ville :

En 2865, Hurston Dynamics a acheté la planète qui allait porter son nom et a commencé les travaux mineurs de terraformation nécessaires pour la rendre habitable. Pendant ce temps, la planète a été scannée en profondeur pour localiser les secteurs les plus riches en ressources. Les zones ayant peu de valeur en termes de ressources ont été transformées en usines, en centres de recherche, en zone de tests d’armes ou, dans le cas particulier d’une large bande de terre, en structures bon marché pour loger les travailleurs de la planète. Hurston a attribué à cette zone la désignation en trois lettres LOR pour “Local Occupational Residency” (ndt : “Résidence d’occupation locale” en français) et a exigé que tous les employés de la planète y vivent. Personne ne sait qui a été le premier à appeler le lieu LOR-ville, mais le nom est rapidement devenu populaire parmi les employés, dont beaucoup étaient liés par des contrats de travail à long terme et savaient qu’ils n’étaient pas prêts de quitter la ville.

En 2877, la famille Hurston s’est rendu compte que sa vision de construire de grandes et luxuriantes propriétés pour ses membres sur toute la planète réduirait considérablement sa capacité à extraire des ressources, à polluer et/ou à tester des armes sur les terres environnantes. Au lieu de cela, la famille a décidé de faire de LOR le centre à la fois d’affaires et résidentiel de toute la planète, ce qui a conduit à la construction de la tour centrale. À cette époque, le nom de Lorville était si omniprésent que même les registres de la société l’utilisaient, et pour autant que l’on sache, il n’a jamais été envisagé de le changer.

Le cuirassé de classe Infatigable

Question : Il est question dans cet article d’une classe de cuirassés Infatigable dans la Navy de l’UEE. Existent-ils encore ou est-ce un mythe ?

Réponse : Les cuirassés de classe Infatigable ont été utilisés par la Navy de l’UEE contre les Vanduuls au début du conflit, mais ils sont maintenant obsolètes et ne sont plus en service. Ce qui prouve que les vaisseaux eux-mêmes n’étaient pas vraiment “infatigables”.

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.