OP.NET : Bilan de l’attaque de XenoThreat

Traduction: odysseus1992
Relecture: Yoko
Intégration: odysseus1992

INFOS POUR LES MERCENAIRES INDÉPENDANTS

Bienvenue sur OP.NET, l’émission pour les professionnels de la sécurité à l’esprit indépendant. Comme toujours, je tiens à préciser que cette émission n’est en aucun cas affiliée à la Guilde officielle des chasseurs de primes. Nous sommes là pour aider ceux qui tracent leur propre chemin à travers le ‘verse. Je suis Conva Maynard et devinez qui est de retour avec moi aujourd’hui ? C’est exact, mon fidèle partenaire, Skiv.

C’est bon de te revoir, mon grand. Skiv vient de rentrer du système Yulin et a beaucoup à dire sur les endroits à ne pas manquer. Mieux encore, il a passé un peu de temps avec le Souli de sécurité Ndafwa. Que vous cherchiez à travailler dans l’espace Banu ou à y faire du tourisme, vous ne voudrez pas passer à côté de ses observations.

Mais d’abord, visitons Stanton, où une récente incursion violente d’une meute de hors-la-loi se faisant appeler XenoThreat a forcé le gouvernement à mobiliser la Force de Défense Civile. Les habitants de Stanton ont répondu à l’appel et ont aidé à renvoyer les envahisseurs vers Pyro. Rowena Dulli, l’agent-inspecteur de l’Advocacy qui a coordonné la riposte de la CDF, nous rejoint afin de discuter du succès de l’opération.

A.I. ROWENA DULLI : Merci.

Conva Maynard : Je sais que nous étions un peu en désaccord concernant certaines politiques de la CDF lors de votre dernière apparition.

A.I. ROWENA DULLI : Pas de souci, ce n’était pas ma première fois en termes de débat engagé, vous savez.

Conva Maynard : C’était une sacrée situation à laquelle vous avez été confrontée dans Stanton. Pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé ? J’ai pensé que notre public apprécierait un témoignage de première main.

A.I. ROWENA DULLI : Des forces hors-la-loi, qui se sont déclarées sous le nom de “XenoThreat”, ont accédé illégalement à des écrans publics pour diffuser une menace contre l’UEE et le système. Peu après, un convoi dans Stanton est tombé dans une embuscade alors qu’il se rendait sur Terra. Les agresseurs XenoThreat ont détruit toute la cargaison et exécuté publiquement l’équipage au motif que ses membres sont “des collaborateurs de la cupidité des entreprises”. En réponse, la Navy a envoyé l’UEES War Hammer afin de travailler avec les forces de l’ordre locales et faire face à la menace. Malheureusement, il semble que XenoThreat avait prévu le coup et disposait de forces supplémentaires en attente dans Pyro. Lorsque le vaisseau amiral est allé se réapprovisionner dans une station locale, une grande partie des vaisseaux de ravitaillement ont été interceptés et détruits. En l’absence d’autres unités disponibles dans le secteur, la Navy a demandé l’aide de la CDF pour récupérer la cargaison éparpillée et la livrer à la station Jéricho.

Ce retard dans l’approvisionnement a permis à XenoThreat de disposer du temps nécessaire pour déployer plusieurs vaisseaux de guerre de classe capitale dans le système. Comme la CDF était déjà active, il a été convenu d’utiliser les volontaires comme renforts dans les opérations de combat afin d’engager et repousser les éléments hostiles.

Conva Maynard : C’est fou comme ces criminels deviennent audacieux. Je dois dire que j’avais des doutes sur la CDF, mais la façon dont vous avez réussi à renvoyer ces hors-la-loi est assez impressionnante.

A.I. ROWENA DULLI : Honnêtement, je ne pourrais pas être plus fier de la façon dont la CDF a répondu. Merci à chacun d’entre vous qui avez répondu à l’appel. Que vous ayez combattu les Idris ou aidé à collecter et transporter des fournitures vers le Javelin, votre effort a été grandement apprécié. Stanton est maintenant en sécurité grâce à vous.

Conva Maynard : Vous êtes de Stanton, exact ?

A.I. ROWENA DULLI : Née et élevée à Orison.

Conva Maynard : Donc cette victoire a dû signifier beaucoup pour vous.

A.I. ROWENA DULLI : Elles le sont toutes, mais celle-ci l’est particulièrement parce que j’ai demandé cette affectation à la CDF. J’ai dit ouvertement à ma supérieure que j’étais la meilleure personne pour ce poste et elle m’a cru. Sans surprise, la coordination avec les forces locales devient beaucoup plus facile lorsque vous connaissez personnellement beaucoup d’entre elles depuis des années.

Conva Maynard : J’imagine bien. Après vous avoir invité à l’émission, j’ai lancé un appel à tous ceux qui ont participé à l’action de la CDF dans Stanton pour qu’ils m’envoient leurs expériences et leurs questions. Cela vous dérange si nous passons en revue quelques-unes d’entre elles ?

A.I. ROWENA DULLI : Pas du tout.

Conva Maynard : Parfait. Tout d’abord, il y avait beaucoup de haine envers XenoThreat et tout ce que ce groupe représente. La plupart des gens étaient contents qu’on leur demande d’aider à virer ces salauds du système.

A.I. ROWENA DULLI : J’ai constaté que la fierté civique est une grande source de motivation pour les participants à la CDF. Cela donne aux gens un moyen de défendre ce qu’ils croient être juste et d’aider à protéger leur foyer.

Conva Maynard : Les participants ont également apprécié les fortes rémunérations pour leur aide. Beaucoup de commentaires positifs à ce sujet aussi.

A.I. ROWENA DULLI : Ce n’est que justice. Les gens doivent être rémunérés pour leur temps, l’utilisation de leurs ressources personnelles et la prise de tels risques.

Conva Maynard : Tout le monde n’a pas eu une aussi bonne expérience cependant. Un participant a déclaré qu’un incident de tir ami par inadvertance lui a valu de recevoir un CrimeStat qui l’a conduit dans un centre de réhabilitation.

A.I. ROWENA DULLI : Ceci est vraiment regrettable et nous avons l’intention de rectifier cela à l’avenir. Si vous vous sentez à l’aise de partager les informations de cette personne, j’aimerais la contacter personnellement et m’excuser pour ce malentendu.

Conva Maynard : Je vais voir ce qu’ils disent et je vous le ferai savoir.

A.I. ROWENA DULLI : Ce n’était pas un problème courant, mais il doit être traité. Ce que je veux dire très clairement, c’est que les choses vont s’améliorer à l’avenir. J’ai déjà soumis un rapport de mission détaillé qui présente plusieurs mesures pour résoudre certains de ces problèmes. L’opération n’a pas été parfaite, mais au bout du compte, les volontaires de la CDF ont affronté une force d’invasion très organisée et n’ont jamais bronché. Comme je l’ai dit, je ne peux pas être plus fière de leurs actions.

Conva Maynard : D’après ces communications, la situation semblait très dangereuse à bien des égards.

A.I. ROWENA DULLI : Absolument. C’était une attaque directe contre la souveraineté et la sécurité de l’empire.

Conva Maynard : Dans quelle mesure l’Advocacy connaissait-elle XenoThreat avant son assaut sur Stanton ?

A.I. ROWENA DULLI : Nous avions des informations éparses sur le groupe. Même s’ils opèrent principalement dans le système Pyro, l’Advocacy et la Navy ont entendu dire qu’ils étaient mobilisés pour quelque chose.

Conva Maynard : Mais pas assez pour les tenir à l’écart de Stanton ?

A.I. ROWENA DULLI : Pyro n’est pas un système de l’UEE, donc nous ne pouvons pas faire grand chose. De plus, une attaque directe signifie une intensification spectaculaire de leurs opérations.

Conva Maynard : Laissez-moi vous poser une autre question de la part de quelqu’un qui était présent, pensez-vous que la CDF est viable ?

[ pause ]

A.I. ROWENA DULLI : Je ne suis pas sûre de comprendre la question.

Conva Maynard : Cette personne a écrit quelques paragraphes très fournis sur ses pensées et ses expériences, alors laissez-moi résumer. Bien sûr, ça a marché cette fois-ci, mais que se passera-t-il si la prochaine opération ne se passe pas aussi bien et entraîne des pertes massives parmi les membres de la CDF ?

Vous l’avez dit vous-même, il s’agissait d’une opération hautement organisée, de type militaire, destinée à terroriser les habitants de Stanton et à perturber les échanges commerciaux du système. Il ne fait aucun doute que XenoThreat et d’autres groupes hors-la-loi ont pris note des tactiques de la CDF et vont s’adapter en conséquence. Puisque la CDF n’est qu’une vague coalition de participants “volontaires”, que se passe-t-il si cette “volonté” s’évapore. Qui reste-t-il alors pour défendre le système ?

A.I. ROWENA DULLI : L’Advocacy, les forces armées de l’UEE et les services de police locaux resteront toujours la première ligne de défense d’un système.

Conva Maynard : Mais aucune de ces forces n’était là pour empêcher ce qui s’est passé dans Stanton. N’est-ce pas pour cela que la CDF a été déployée ?

A.I. ROWENA DULLI : C’est une simplification excessive. Les forces de l’Advocacy et de la Navy étaient présentes, mais avaient besoin d’un soutien supplémentaire. La CDF s’est avérée être la meilleure option car elle pouvait être déployée plus rapidement.

Conva Maynard : Et si, disons, personne ne se présentait du côté de la CDF, dans combien de temps les forces supplémentaires de l’Advocacy ou de la Marine auraient-elles pu aider ?

A.I. ROWENA DULLI : Cela dépend de plusieurs facteurs sur lesquels je ne peux pas me prononcer, mais ce n’est pas un secret que les forces de l’UEE sont très sollicitées en ce moment. La CDF a été créée en partie pour cette raison et en partie parce que les habitants voulaient jouer un rôle plus important dans la sécurité de leur système. C’est pourquoi il y a eu une augmentation spectaculaire des milices locales protégeant leur propre système. Et, honnêtement, je ne crois pas que le CDF puisse jamais manquer de volontaires. Le désir de protéger votre foyer et de le rendre sûr pour vous et vos proches est aussi vieux que l’humanité. Je suis donc persuadé qu’il y aura toujours des gens prêts à s’engager la prochaine fois que le besoin s’en fera sentir.

Conva Maynard : La prochaine fois ?

A.I. ROWENA DULLI : Tout ce que je dis, c’est que XenoThreat est toujours là, et d’après mes sources, il est possible qu’ils aient encore des ressources supplémentaires à disposition. Ils ont également prouvé qu’ils étaient de fervents défenseurs d’une cause, donc je pense qu’il serait insensé de penser qu’une seule défaite sera assez dissuasive pour un groupe comme celui-ci.

Conva Maynard : Autre chose que vous aimeriez nous faire part ?

A.I. ROWENA DULLI : Juste que je travaille dur pour résoudre les problèmes dont nous avons discuté afin que les futures opérations de la CDF se déroulent encore plus en douceur.

Conva Maynard : Mieux vaut prévenir que guérir.

A.I. ROWENA DULLI : Je suis on ne peut plus d’accord.

Conva Maynard : Nous devons faire une petite pause. Nous serons de retour dans un instant avec d’autres questions pour l’A.I. Rowena Dulli, et plus tard dans l’émission, Skiv nous racontera son aventure dans le Protectorat Banu. Ne bougez pas, la suite d’OP.NET vous attend.

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.