Something Every Tuesday : Entretien avec Titus Costigan

Traduction: odysseus1992
Relecture: Henry Goland, Hotaru
Intégration: odysseus1992

[ Musique ]

Annonceur : Cette partie de Something Every Tuesday vous est offert par mo.Trader, le moyen le plus sûr et le plus fiable d’échanger des biens et des crédits. Doté des toutes dernières fonctionnalités de sécurité, d’une caution assurée par la Banque Centrale et d’options d’expédition étendues, mo.Trader est le moyen le plus rapide et le plus simple d’offrir et d’échanger depuis le confort de votre mobiGlas.

Maintenant, revenons à l’émission et à notre animateur, Esen Landari !

[ Applaudissements ]

Esen Landari : Nous voici de retour en compagnie du candidat au poste d’Imperator Titus Costigan qui est toujours à mes côtés. Je suis ravi que la première partie de l’interview ne vous ait pas effrayé.

TITUS COSTIGAN : Pas le moins du monde. J’apprécie toujours nos conversations, Esen.

Esen Landari : C’est parce que nous n’en avons eu que quelques-unes. Demandez à n’importe lequel de mes amis et il vous dira que je n’ai qu’une poignée de bonnes histoires et deux anecdotes en béton, mais après avoir grillé mes cartouches, je n’apporte pas grand-chose à la table.

TITUS COSTIGAN : [ Rires ] Je connais certains de vos amis, et je parie que “ennuyeux” serait l’un des derniers mots qu’ils utiliseraient pour vous décrire.

Esen Landari : Seulement parce qu’ils utiliseraient d’abord des mots comme “insipide” et “insupportable”.

[ Rires ]

Esen Landari : Maintenant, nous parlions avant la pause de ce que vous aimeriez accomplir au cours de vos 100 premiers jours en tant qu’Imperator. Vous avez mentionné la déréglementation pour stimuler la croissance économique, comment vous allez accroître notre recours aux milices, et vous avez promis que vous n’auriez pas d’animal de compagnie. Ai-je manqué quelque chose ?

TITUS COSTIGAN : Je pourrais passer en revue les cents jours un par un, si vous voulez ?

[ Rires ]

Esen Landari : Oui, ce serait super. Qu’y a-t-il au déjeuner le cinquante-troisième jour ?

TITUS COSTIGAN : Une barre nutritive. La même chose, tous les jours. J’apprécie un repas plus élaboré le soir, mais au milieu de la journée de travail, j’ai tendance à faire simple.

Esen Landari : De quoi faire tourner la machine.

TITUS COSTIGAN : Exactement. Il s’agit d’en faire le plus possible chaque jour. J’espère que mes 100 premiers jours seront parmi les plus productifs de l’Empire. Sans trop m’embourber dans les détails, mon objectif principal serait de réduire le gaspillage financier et bureaucratique, et maximiser les rendements. L’Initiative de Mobilisation des Milices (ndt : MMI en version originale) en est un bon exemple récent : des systèmes plus sûrs pour moins de crédits. Ainsi l’extension de la MMI pourrait permettre à l’Empire de réaliser de grandes économies au cours de la prochaine décennie.

Esen Landari : Bon, j’ai regardé beaucoup de vos interviews pour préparer cette émission, et j’ai été franchement surpris que personne ne vous ait posé la question la plus importante de toutes : pourquoi ?

TITUS COSTIGAN : Les prévisions que nous avons reçues ont été très positives—

Esen Landari : Non, pourquoi voulez-vous être Imperator ?

TITUS COSTIGAN : Oui, vous avez raison, personne ne me demande vraiment cela.

Esen Landari : Je suis toujours curieux car à première vue, ce travail semble assez épouvantable. Tout le monde vous critique, vous êtes responsable de tout ce qui se passe mal, et quand quelque chose de bien arrive, des tas de gens attendent leur tour pour dire que ce n’était assurément pas grâce à vous. Pourquoi passer de la gestion d’une entreprise florissante à l’engagement dans les dix années les plus stressantes de votre vie ?

TITUS COSTIGAN : Je pense que cette question n’est pas assez posée car il est facile de l’esquiver en disant simplement que vous voulez aider les gens.

Esen Landari : Et ce n’est pas votre truc ?

[Laughter]

TITUS COSTIGAN : Entendez-moi bien, c’est tout à fait mon truc, mais j’aide déjà les gens chaque jour. Ma fondation, “Meilleurs ensemble”, fournit tout : de la garderie aux repas gratuits, en passant par l’éducation pour adultes et des formations professionnelles pour des millions de personnes. Je crois fermement que le secteur privé et les particuliers sont plus à même d’aider directement les gens que le gouvernement. Si c’est là votre principal objectif, devenir Imperator n’est probablement pas le moyen le plus efficace d’y parvenir.

Esen Landari : Si aider les gens n’est pas le but premier de l’Imperator, alors qu’est-ce donc ?

TITUS COSTIGAN : Il y a là une distinction importante que je ne veux pas perdre de vue. Les actions d’un Imperator peuvent soit aider, soit nuire aux individus, et ces résultats doivent être pris en compte lors de toute décision. Mais ce que j’ai appris, c’est que le véritable pouvoir de ce poste est sa capacité à faire des réformes structurelles qui peuvent renforcer l’Empire pour plusieurs générations.

Par exemple, l’Imperator pourrait gérer une famine dans le système Fora en redirigeant simplement les fournitures alimentaires d’urgence, mais cette approche serait coûteuse et ne permettrait pas de s’attaquer à la racine du problème. D’un autre côté, un Imperator pourrait réunir les membres concernés des secteurs public et privé pour coordonner un plan de secours qui fournit immédiatement de l’aide, réduit les frais pour inciter les transporteurs à y effectuer des livraisons, construire davantage d’entreprises agroalimentaires dans le système, augmenter les investissements dans la recherche axée sur les cultures résistant à la sécheresse, et plus encore. Pouvoir coordonner et influencer ce niveau de changement est le véritable pouvoir du poste. Je crois qu’un bon Imperator ne doit pas seulement penser à la façon dont il peut aider maintenant, mais aussi à la façon dont il peut aider les générations qui suivront.

[ Applaudissements ]

Esen Landari : Vous ne m’avez toujours pas dit pourquoi vous voulez devenir Imperator.

TITUS COSTIGAN : Pour aider les gens, évidemment.

[ Rires ]

TITUS COSTIGAN : Mais honnêtement, je veux être Imperator parce que je crois que mon expérience, mon objectif et mon dévouement peuvent aider à transformer l’Empire en une meilleure institution pour tous. Et si c’est vrai, alors j’ai l’obligation d’essayer et de le faire.

Esen Landari : En parlant d’expérience, vous êtes sur le point d’être élu Imperator, et pourtant vous n’avez jamais occupé de fonction publique auparavant. Cela vous préoccupe-t-il ?

TITUS COSTIGAN : Pas du tout. Une chose que j’ai apprise en observant le gouvernement de mon père est que rien ne peut vraiment vous préparer à être Imperator. Aucun emploi dans l’univers n’est comparable à celui-ci, donc il n’y a aucune différence entre un candidat qui n’aurait aucune expérience dans le secteur public et un autre qui y aurait fait toute sa carrière. Le premier jour du prochain gouvernement, celui ou celle qui aura été élu apprendra à être Imperator essentiellement sur le terrain.

Esen Landari : Au passage, comment va votre père ? Vous lui avez parlé récemment ?

TITUS COSTIGAN : Nous avons discuté il y a quelques jours. J’aimerais vraiment que nous nous parlions plus souvent, mais étant de mon côté en campagne et lui étant concentré sur l’instauration de certaines réformes importantes avant la fin de son mandat, il peut être difficile de coordonner nos emplois du temps.

Esen Landari : Vous ne prévoyez pas de vous retrouver tous les deux lors du Jour de l’Imperator ?

TITUS COSTIGAN : Nous avons tous les deux des événements prévus ce jour-là. J’organiserai un rally dans le système Ellis à Kampos, et mon père sera le maître de cérémonie de la célébration annuelle du Jour de l’Imperator sur Terre.

Esen Landari : Il ne semble pas juste de le faire travailler un jour qui lui fait honneur. Vous ne me voyez pas travailler lors du jour d’Esen.

TITUS COSTIGAN : Et quand est le jour d’Esen ?

Esen Landari : C’est à vous de décider quand vous deviendrez Imperator, clin d’oeil, clin d’oeil.

[ Rires ]

TITUS COSTIGAN : Mon père adore dire à tout le monde que le Jour de l’Imperator ne se rapporte pas à lui ou à un autre Imperator en particulier. Il est destiné à célébrer le moment où l’humanité s’est réunie sous un seul gouvernement pour aider notre expansion parmi les étoiles et créer un meilleur avenir pour nous tous.

Esen Landari : On l’appelait autrefois le Jour du Conseil, n’est-ce pas ?

TITUS COSTIGAN : Exact. Que vous vous en soyez souvenu m’impressionne.

Esen Landari : Vous voyez, je sais aussi des choses importantes, en plus de tous les ragots sur les acteurs de “La croisière de l’amour”.

TITUS COSTIGAN : Attendez… Vous savez ce qui s’est vraiment passé entre Dominico et Safa ?

[ Rires ]

Esen Landari : Je vous donnerai les détails après l’émission, mais je dois d’abord vous demander pourquoi votre père ne vous pas soutenu pour les élections ?

[ Murmures ]

TITUS COSTIGAN : Je ne peux parler en son nom, mais je soutiens pleinement sa décision de rester neutre et de ne soutenir aucun candidat à cette élection. Lorsque j’ai décidé de me présenter, je savais que cela le mettrait dans une situation très inhabituelle, je lui ai donc fait comprendre que je ne demanderai et n’attendrai pas son soutien. Je lui ai laissé le soin de déterminer la meilleure voie à suivre.

Esen Landari : Néanmoins, ça doit être étrange de ne pas avoir le soutien de votre père pendant cette période critique de votre vie.

TITUS COSTIGAN : Nous sommes tous les deux plutôt doués pour faire la part des choses, et aucun de nous n’a laissé ce qui se passe dans sa vie professionnelle affecter sa vie personnelle. En fin de compte, c’est mon père avant tout et je sais que rien dans cette élection ne changera cela.

Esen Landari : En parlant de soutien, vous vous présentez en tant qu’universaliste, mais le parti a officiellement soutenu l’autre universaliste encore en lice, la haut-secrétaire Illyana Sharrad. Pourquoi êtes-vous resté avec un parti qui ne vous soutient pas ?

TITUS COSTIGAN : Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils ne me soutiennent pas. Le parti a une longue tradition de soutien à un candidat dans l’espoir que ses électeurs se regroupent autour de ce choix. Pour cette élection, ils ont décidé de soutenir la haut-secrétaire Sharrad, qui est une candidate incroyable et impressionnante. J’aurais adoré avoir leur soutien, mais elle est membre actif du parti depuis bien plus longtemps que moi, je comprends donc parfaitement pourquoi ils l’ont choisie plutôt que moi.

Esen Landari : Leur soutien à Sharrad a eu lieu il y a plusieurs mois, vous donnant ainsi à vous et à votre campagne tout le temps nécessaire pour vous redéfinir comme candidat indépendant. Pourquoi n’avez-vous pas fait cela ?

TITUS COSTIGAN : Cela semblait hypocrite. Je suis un membre enregistré du parti universel, et mes convictions fondamentales correspondent principalement aux leurs, alors pourquoi le cacher ? Peut-être que cela aurait été politiquement avantageux, mais je suis qui je suis et je crois ce que je crois, et j’ai pensé qu’il serait préférable d’être honnête avec l’électorat quant à ma position exacte.

Esen Landari : Ce fut un plaisir de vous avoir parmi nous. J’aimerais vous recevoir à nouveau dans l’émission, que vous gagniez ou non.

TITUS COSTIGAN : Avec un peu de chance quand je gagnerai, et seulement si vous me dites ce qui se passe vraiment dans les coulisses de “La croisière de l’amour”.

Esen Landari : Marché conclu, candidat Titus Costigan.

[ Applaudissements ]

Esen Landari : Nous devons marquer une petite pause publicitaire, mais ensuite le groupe Starbust Collective se joindra à nous pour jouer une chanson de leur nouvel album. Croyez-moi, vous ne voulez pas rater ça. À tout de suite pour plus de SET.

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.