Empire Report : délits en série pour le Citizen Day

Traduction: R2B
Relecture: odysseus1992
Intégration: R2B

BECK : Bonjour et bienvenue à Empire Report. Je suis Beck Russum, à mes côtés Alan Nuevo avec les nouvelles qu’il vous faut connaître de partout dans l’empire.

ALAN : C’est super de vous avoir à nouveau derrière le bureau, Beck.

BECK : Ouais, ça fait du bien d’être de retour de mission.

ALAN : Eh bien, je sais que je ne suis pas le seul à qui vous avez manqué ici.

BECK : J’apprécie ça. Honnêtement, organiser cette émission avec vous est un rêve devenu réalité, mais j’aurai toujours un faible pour le travail sur le terrain. La plupart d’entre vous ne le savent probablement pas, mais au début de ma carrière, c’était juste moi et mon Mako qui courrions après des articles.

ALAN : Vous avez fait des reportages remarquables, notamment sur les esclavagistes opérant à Nul. Je me souviens avoir pensé à quel point vous étiez courageux de mettre votre vie en jeu pour démasquer les transporteurs au centre de cette opération.

BECK : C’est très gentil de votre part, Alan. Heureusement, cette mission n’était pas aussi dangereuse.

ALAN : Oui, la semaine dernière, vous étiez initialement à Prime pour couvrir l’énorme célébration de leur Citizen Day, mais il s’est avéré qu’il y avait une affaire plus grosse.

BECK : C’est exact, Alan. Le lendemain matin du Citizen Day, des rumeurs ont commencé à circuler selon lesquelles une grande vague de délits aurait frappé le système. Après confirmation par un certain nombre de sources fiables, je suis resté dans le système et ai découvert des informations exclusives sur ce qui s’est effectivement passé et sur les personnes concernées.

ALAN : Tout d’abord, rendons-nous sur Terra où, plus tôt aujourd’hui, les autorités judiciaires ont tenu une conférence de presse conjointe avec l’Advocacy au sujet de cette récente série de cambriolages de haut vol et ont demandé au public de les aider à traquer les auteurs. Voici Leo Sagara, chef de la police de Prime, en train de discuter de l’affaire et des raisons pour lesquelles cette question locale a été confiée à l’empire.

[ Leo Sagara se tient à un podium dans une salle de réunion au décor neutre. Divers responsables locaux des autorités judiciaires et des agents de l’Advocacy l’entourent. ]

LEO SAGARA : Le 10 octobre en début de soirée, nous avons commencé à recevoir de nombreuses  plaintes concernant des violations de domiciles privés avec effraction dans la région métropolitaine de Prime et ses environs. La chronologie et une méthodologie similaire, ainsi que les preuves recueillies sur place, nous ont amenés à penser que ces incidents sont liés. Dans chaque cas, les auteurs ont habilement contourné les systèmes de sécurité, recherché et volé certains types d’objets de valeur et ont vandalisé les résidences de manière similaire.

Un certain nombre de ces incidents se sont produits simultanément, ce qui indique que de multiples équipes coordonnées ont effectué les vols. Cela suggère également qu’une organisation criminelle importante et sophistiquée pourrait être derrière l’opération. En raison de ce facteur et d’autres que nous ne sommes pas actuellement en droit de révéler, le service de police métropolitaine de Prime a demandé son assistance à l’Advocacy dans le cadre de cette enquête.

Nous avons également décidé de faire appel au public pour obtenir de l’aide. L’étendue et la nature de ces délits indiquent une probabilité élevée que l’opération puisse s’étendre au-delà du système de Terra. Si vous avez des informations relatives à ces délits ou à d’autres similaires, veuillez contacter le service de police métropolitaine de Prime. Nous avons mis en place une ligne de communication anonyme et nous offrirons une récompense pour toute information conduisant à une arrestation.

[ Retour à Alan et Beck. ]

ALAN : Bien que les autorités judiciaires aient refusé de commenter davantage la question, Beck a découvert de nouveaux détails qui permettent de jeter un éclairage renversant sur l’ampleur de cette vague de délits odieux et de ceux qui en sont victimes.

BECK : Les vols se sont produits lors de la grande célébration du Citizen Day de Prime, qui a attiré des millions de participants venus de tout l’empire. Selon mes sources, certains officiels craignent que les auteurs de ces délits aient profité de l’intense circulation spatiale après la célébration pour s’échapper du système. La possibilité que les malfaiteurs ne soient plus dans le système de Terra a conduit l’Advocacy à s’impliquer dans l’enquête et a incité les autorités judiciaires à faire appel à l’aide du grand public.

ALAN : Grâce à Beck, Empire Report a pu confirmer que la liste des victimes touchées par cette frénésie de délits comprenait d’éminents propriétaires d’entreprises et des philanthropes locaux, des stars du sataball et de la télévision, et des personnalités politiques. De nombreuses victimes semblent avoir été directement impliquées par la célébration elle-même, laissant penser à nos sources qu’elles auraient pu être spécifiquement ciblées, car leurs auteurs de ces vols savaient qu’ils ne seraient pas chez eux pendant une longue période le jour en question.

BECK : Il est à noter que Empire Report a appris en exclusivité que la résidence de la sénatrice terranne Mira Ngo a été ciblée. La sénatrice Ngo, partisane fervente des politiques Terra-centrées a été l’une des oratrices invitées à la célébration et a profité de l’occasion pour annoncer officiellement sa candidature au poste de prochain Imperator.

ALAN : Le cambriolage et l’enquête qui a suivi ont été les raisons pour lesquelles le sénateur Ngo a annulé la tournée de sa campagne dans six systèmes annoncée lors de son discours au Citizen Day. La tournée devait commencer à Prime et s’arrêter dans tous les systèmes lors de son voyage de retour à New York, où elle comptait présenter à nouveau un projet de loi qui déplacerait la capitale de l’UEE de la Terre à Terra.

BECK : L’annonce de la candidature du sénateur Ngo constituait l’un des gros titres des célébrations du Citizen Day de Prime, mais elle est maintenant passée au second plan avec cette histoire en développement. La sénatrice Ngo a été la première transitionnaliste à recueillir le nombre de signatures requis et à enregistrer officiellement sa candidature aux élections de 2950. D’autres transitionnalistes ont exprimé leur intérêt pour la succession de l’Imperator Costigan, mais n’ont pas encore engrangés les signatures d’inscription nécessaires auprès du Bureau électoral impérial. Bien entendu, il est trop tôt pour voir si cette interruption de ses plans de campagne aura un impact négatif sur les primaires de janvier.

ALAN : Un porte-parole de la campagne Ngo dirait simplement que la sénatrice et sa famille vont bien et sont confiants dans le fait que les autorités judiciaires trouveront les coupables et les poursuivront avec toute les rigueurs de la loi. Pas un mot n’a filtré sur quand le sénateur Ngo reprendra sa campagne.

BECK : Nous devons faire une petite pause publicitaire, alors n’allez nulle part. Au retour d’Empire Report, Victoria Hutchins a publié un article d’Hadrian après avoir enquêté sur un pic spectaculaire de disparitions de vaisseaux dans le système.

ALAN : Et aussi dans l’émission d’aujourd’hui, Colt Legrande s’assoit pour une interview exclusive avec Nadia Padgett, la nouvelle directrice des Air Hawks d’Idris. Il lui demandera comment elle compte reprendre en main le club de sataball en difficulté tout en répondant aux attentes de son propriétaire notoirement irascible.

BECK : Nous serons de retour avec encore plus d’Empire Report après cela.

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.