Traduction: Tarkhin
Relecture: Hotaru, Kiro S. Terashii
Intégration: Tarkhin

DÉBUT DE TRANSMISSION :

Bienvenue dans Kaizen. Je suis Aaron Schere et je vous apporte les dernières nouvelles de la haute finance. Aujourd’hui, je discuterai avec Scottie Bressler, analyste en aérospatiale, au sujet de l’imminente 2949 Intergalactic Aerospace Expo de 2949. Mais d’abord, il est temps de faire une brève analyse du marché.

Les performances passées ne sont pas représentatives des résultats futurs. Ni Schere, ni Kaizen, ni Farnes Media Partners ne garantissent un résultat ou un profit spécifique. Avant d’agir en fonction des informations contenues dans ce programme, vous devriez fortement envisager de demander conseil à votre propre conseiller financier ou conseiller en placement.

Cette semaine, les investisseurs se sont tournés vers Bremen pour suivre un procès qui oppose deux des plus grands conglomérats agroalimentaires de l’UEE. Prasad Naturals, basée dans le système Goss, mieux connue pour ses sandwichs Twyn’s, a intenté une action en justice pour faire cesser une loi récemment adoptée dans le système Bremen qui réduit la taxe d’exportation en dehors du système sur les aliments transformés. Francine Udell, une avocate de Prasad Naturals, affirme avoir des documents montrant que des cadres de Terra Mills, basée dans le système Bremen ont collaboré avec des politiciens locaux pour rédiger la loi afin qu’elle favorise leur entreprise tout en pénalisant Prasad Naturals. Les législateurs locaux  ciblés par l’accusation et un représentant de Terra Mills ont vigoureusement nié ces allégations.

Prasad est scandalisé après avoir récemment acheté de vastes étendues de terrain dans le système Bremen pour approvisionner ses usines de transformation dans les systèmes Castra et Vega. La nouvelle loi taxe les aliments transformés à un taux inférieur à celui des matières premières. Prasad affirme que cela les désavantage grandement. Terra Mills transforme la plupart de ses produits alimentaires sur place, par conséquent leurs exportations seraient taxées à un taux inférieur à celui des produits agricoles non transformés de Prasad. Ils pensent que la loi a été rédigée de cette façon pour donner à Terra Mills un avantage économique certain au sein du système. Les politiciens locaux nient tout favoritisme envers Terra Mills et prétendent que la seule intention de la loi était d’encourager les entreprises à délocaliser les usines de transformation des aliments dans le système et de lutter contre la stagnation de l’emploi.

Les experts s’attendent à une longue bataille juridique. Face à cette incertitude, les marchés affichent actuellement une légère baisse pour les deux marques.

Sans transition, les projections trimestrielles révisées d’Anvil Aerospace prévoient une baisse après qu’une série de perturbations de la chaîne d’approvisionnement les a forcés à fermer temporairement plusieurs usines de fabrication dans le système Castra. Selon Scottie Bressler, analyste en aérospatiale au sein du groupe Botero, ce revers inattendu ne fait qu’accroître la pression sur Anvil pour qu’elle fasse une très bonne prestation à l’Intergalactic Aerospace Expo de 2949. Scottie Bressler nous rejoints maintenant pour discuter de l’annonce d’Anvil et de la prochaine IAE. Ravi de vous revoir dans Kaizen.

Scottie Bressler : C’est un plaisir de revenir. Il y avait déjà tant de choses à dire avant qu’Anvil n’abaisse ses projections.

Donc cela vous a surpris ?

Scottie Bressler : J’avais entendu des rumeurs sur un ralentissement de l’activité mais je ne m’attendais pas à quelque chose de cette ampleur. C’est bien qu’ils soient honnêtes à ce sujet mais c’est aussi préoccupant. Cette révélation à quelques jours de l’IAE a l’air planifiée stratégiquement afin qu’elle soit noyée dans la multitude de nouvelles qui sont sur le point de surgir.

Vous ne pensez pas que ce communiqué met Anvil dans une situation difficile à l’expo ? Cela les forcera peut être à répondre à des questions sur les problèmes de production au lieu de promouvoir leurs vaisseaux ?

Scottie Bressler : Voyez les choses sous cet angle. S’ils font cette révélation après l’expo, alors ça prendra de l’ampleur. Le faire pendant l’expo implique de gérer la réponse en même temps. Mais faire la révélation avant l’expo signifie que l’affaire va se tasser rapidement et pourra être traitée en tant que « vieille info » si elle évoquée lors de l’expo. Si nous considérons toutes les options, c’est la meilleure manière de l’enterrer, pour ainsi dire.

Dans quelle mesure les investisseurs d’Anvil devraient-ils être préoccupés en ce moment ?

Scottie Bressler : Ma recommandation serait de ne pas oublier ce rapport. J’ai été optimiste sur Anvil dernièrement. C’est le sponsor officiel de la CitizenCon de cette année, et je m’attends à ce qu’ils présentent un spectacle impressionnant à la fois là-bas et à l’IAE immédiatement après. Il sera facile de se laisser emporter par l’engouement médiatique, mais peu importe leurs résultats, je devrais peut-être modifier mes perspectives s’ils n’arrivent pas à me convaincre que ces problèmes de chaîne d’approvisionnement sont résolus.

Au sujet de l’IAE, passons à une rumeur selon laquelle Crusader Industries a failli ne pas venir à l’expo de cette année. Au final, ils ont décidé de participer, mais le fait d’éviter un événement d’une telle envergure pour cette société a laissé de nombreux investisseurs se gratter la tête. Une idée de ce qui pousserait un fabricant majeur à envisager de rater le plus grand événement aérospatial de l’année ?

Scottie Bressler : Ouais de prime abord ça semble fou, hein ? L’IAE donne aux fabricants de vaisseaux spatiaux une occasion en or de se faire de la pub et de rencontrer directement les consommateurs, dont beaucoup d’entre eux n’ont jamais mis les pieds dans leurs showrooms. Mais, en réalité, les compagnies investissent énormément de temps et de ressources pour soigner leur image à l’IAE. La plupart des coûts sont évidents, comme transiter des flottes entières ou trouver des logements pours les employés, mais il y a aussi beaucoup de dépenses coûteuses auxquelles la plupart des gens ne pensent pas, comme le marketing ou la réalisation des stands. Même les coûts de sécurité peuvent être élevés, non seulement pour protéger les vaisseaux en transit, mais aussi pour s’assurer que les nouvelles exclusives qu’ils veulent  annoncer durant l’exposition ne fuitent pas avant.

Pensez-vous qu’ils essayeraient d’éviter la concurrence ? Selon la rumeur, plusieurs fabricants pourraient avoir des annonces en réserve.

Scottie Bressler : Évidemment. Même si tous les yeux de l’Empire sont tournés vers l’expo pendant la semaine, il n’y aucune garantie de retenir son attention quand on voit que chaque jour apporte quelque chose de mieux et de plus grand.

Donc en tant qu’analyste, ça ne vous inquiéterait pas de voir un fabricant majeur éviter l’IAE ?

Scottie Bressler : Non, cela ne m’inquiéterait vraiment pas, même si je voudrais en connaitre les raisons. Je serais encore moins inquiet si la société fabriquait des vaisseaux ayant des rôles industriels spécifiques et où il serait plus bénéfique pour elle d’être présente lors d’événements industriels plus ciblés, mais je voudrais quand même comprendre la justification pour éviter la plus grande vitrine de vaisseaux du coin.

Heureusement, Crusader sera présent cette année et n’aura pas besoin de vous répondre. Très rapidement, qu’attendez-vous le plus à l’expo de cette année ?

Scottie Bressler : Je dois admettre que je suis ravi que Jax McCleary soit là. En tant que passionné de vaisseaux, je trouve toujours son point de vue très drôle et divertissant, et en tant qu’analyste de l’industrie, je dois reconnaître que son opinion a beaucoup d’influence auprès du grand public. Qu’il aime ou non un nouveau vaisseau peut certainement affecter son succès. Je ne ferais pas mon travail correctement si je n’en tenais pas compte dans mes perspectives.

Nous devons marquer une petite pause publicitaire. L’analyste aérospatial Scottie Bressler ne va nulle part et vous devriez en faire autant. Continuez à regarder Kaizen pour avoir plus d’informations sur ce que les investisseurs intelligents devraient surveiller lors de la prochaine Intergalactic Aerospace Expo, juste après ça.

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.