Q&R : Anvil Ballista

Suite au lancement du Ballista d’Anvil Aerospace, nous avons remonté à nos concepteurs les questions les plus plébiscitées par la communauté afin de vous donner plus d’informations sur le système de défense antiaérienne récemment dévoilé.

La brochure mentionne des « cibles terrestres ». Ce véhicule aura-t-il un mode de bombardement terrestre ou de tir parabolique pour tirer par-dessus des collines ? Aura-t-il besoin d’une visibilité directe pour verrouiller des cibles au sol ?


Actuellement, toutes les cibles (aériennes ou terrestres) nécessitent à la fois une signature suffisamment haute et une ligne de vue directe pour que le Ballista puisse les verrouiller. À l’avenir, nous inclurons le ciblage sans visibilité directe en transmettant les données des cibles entre les vaisseaux ou via une sorte « d’opérateur de contrôle avancé ». Cela permettra aux joueurs d’atteindre leurs cibles sans ligne de vue directe et à une distance beaucoup plus grande que ce qui est actuellement possible.

Est-il prévu que le Ballista soit modulaire ? Remplacer la section arrière par une variante médicale, d’exploration ou de cargaison en ferait un excellent « rover » polyvalent pouvant être utilisé avec le Carrack.

Pour le moment, aucune future variante n’est prévue en production, bien que nous ayons vu de fantastiques suggestions de la part de la communauté. Le rover fourni avec le Carrack d’Anvil est un rover Ursa de chez RSI, pas un nouveau rover d’Anvil.

De quelle manière le réapprovisionnement en munition fonctionnera-t-il ? Devrons-nous l’amener sur une plateforme d’atterrissage ou y aura-t-il à l’avenir des vaisseaux et des véhicules terrestres dédiés au réapprovisionnement ? Le Vulcan pourra-t-il réparer et réarmer le Ballista ?

Actuellement, le Ballista doit être ramené dans un avant-poste, où il peut être réparé et réarmé. À l’avenir, des véhicules dédiés à la réparation et au réapprovisionnement (tels que le Vulcan) pourront être utilisés pour soutenir n’importe quel véhicule terrestre, y compris le Ballista.

Est ce qu’une portée de 2000 mètres n’est pas trop faible pour un véhicule anti-aérien ?

L’article du Jump Point et la brochure ont été terminés avant que nous ayons confirmé sa portée maximale. À ce moment, sa portée effective était de 10 000 mètres contre la plupart des chasseurs (la portée de notre tir le plus long enregistré est de 9984 mètres), au-delà il ne peut plus les identifier.
Toutefois, la portée n’est pas limitée et dépend uniquement des émissions systémiques de la cible, donc elle sera encore plus grande contre des vaisseaux plus grands avec une forte signature infrarouge ou électromagnétique.

Quels vaisseaux seront capables de transporter le Ballista ? Est-ce qu’il y aura une mécanique mise en place pour le soulever avec des câbles, comme par exemple le MPUV d’ARGO ou en utilisant un rayon tracteur (un peu de la même manière que des hélicoptères transportent des tanks) ?

Dans l’état actuel des choses, il n’y a que deux séries de vaisseaux spécialement conçus pour transporter le Ballista – l’Idris et l’Hercules (par transport, nous entendons que le véhicule est entier dans le vaisseau, correctement sécurisé et les portes fermées). Bien qu’elle ne soit pas officiellement conçue pour transporter le Ballista, la rampe de chargement arrière du 890 Jump est suffisamment grande pour le transporter également. Les vaisseaux équipés d’un rayon tracteur suffisamment puissant pourront également le déplacer, mais cela présente un risque plus élevé que de le faire transporter en soute.

En plus des deux armes taille 2 sur la tourelle, la page des caractéristiques mentionne une tourelle de taille 2 « en option ». Qu’est ce que cela signifie ? Une autre tourelle ? Plus d’armement ?

C’est une erreur sur la page des caractéristiques qui va être corrigée, la tourelle en option mentionnée étant la tourelle de série.

Quel type d’équipement le Ballista peut-il emporter en plus du lance-missiles ? Serons-nous capables de monter différentes tailles et types de missiles, tels que 16 missiles de taille 5, 4 torpilles de taille 7, 2 torpilles de taille 8 ou 2 tourelles avec 2 armes de taille 8 ?

Pour le moment, il n’est pas possible de modifier la configuration de la tourelle ou le type de tourelle installé. Dans sa configuration actuelle tout est relativement sur mesure dans ce véhicule et la seule possibilité de personnalisation réside dans la configuration des missiles eux-mêmes.

Pouvez-vous expliquer comment CIG prévoit d’équilibrer l’aérien par rapport au terrestre ? À la fois comment vous voyez les différentes classes de vaisseaux et de véhicules se comporter les unes contre les autres et comment vous comptez atteindre cet équilibre sachant que les véhicules terrestres sont désavantagés en raison de leur mobilité réduite et de leur équipement de taille inférieure.

C’est une très bonne question, mais celle-ci mérite plus d’attention que ce qui est possible ici. Nous discuterons plus en détail du combat entre forces aériennes et terrestres dans le futur.

Sera-t-il possible d’acheter les skins séparément ? J’ai le « Snowblind » mais j’aime aussi les autres. Cependant, je ne veux pas acheter un autre véhicule.

Les skins sont spécifiques aux stocks limités Warbond. Les membres Concierge ont accès au skin Dunestalker et tous les backers ont accès au skin SnowBlind. Ces offres à durée limitée ne peuvent pas être achetées séparément.

Je sais que le Ballista doit être à l’arrêt et déployé pour pouvoir tirer ses torpilles, mais est-ce que la personne dans le siège du tireur (celui qui gère la mise à feu des missiles actuellement) sera capable de prendre le contrôle de la tourelle avec les Gatlings de taille 2 et faire feu avec lorsque le véhicule est en mouvement ? Ça n’apparaît pas être surpuissant et pourrait se révéler extrêmement pratique (et ça semble être de bon sens).

Pour le moment rien n’est prévu dans ce sens. La personne qui opère la tourelle de missiles (siège du tireur) n’a le contrôle spécifique que de cette tourelle. Le conducteur déplace le véhicule et peut tirer avec la tourelle Gatling s’il le veut.  

La page de caractéristiques du Ballista mentionne que les missiles peuvent être utilisés sur des cibles terrestres, mais peut-on tirer « à l’aveugle » au sol sans avoir de cible spécifique ? Comme cibler une zone dans un secteur terrestre ?

Tous les missiles actuellement dans le jeu requièrent un verrouillage de la cible. Nous n’avons pas de plan pour des missiles qui puissent être tirés à l’aveugle, mais ça pourrait être quelque chose plus adapté pour des munitions moins « intelligentes » à l’avenir.

LE Ballista sera-t-il en mesure d’intercepter d’autres missiles, comme les torpilles de taille 9 d’un bombardier ou les bombes A2 d’un Hercule ?

C’est une fonctionnalité que nous aimerions que chaque vaisseau possède à l’avenir, pas uniquement le Ballista. Être capable de cibler les munitions lourdes en approche est essentiel pour garder les plus grands vaisseaux et les avant-postes terrestres intacts. Bien sûr, cibler n’est qu’une partie de l’équation; cela aidera à choisir le système d’armement le mieux adapté pour l’interception.

Le Ballista ne peut tirer qu’en étant stationnaire, mais qu’en est-il lorsqu’il est immobile à bord d’un vaisseau en mouvement ? Par exemple un Starlifter, un Kraken ou un Idris ?

Le Ballista sera capable de faire feu depuis un Starlifter ou un Idris en mouvement, cependant nous ne sommes pas sûrs que de lancer des missiles depuis un vaisseau en mouvement soit la chose la plus sûre à faire ! Pour le Kraken, il n’y a aucune raison vous empêchant de tirer des missiles depuis une zone d’atterrissage. Cependant, la chance de toucher un allié ou une partie du transporteur est assez élevée, surtout s’il est en mouvement.