[FR] STAR CITIZEN - FAQ #30

Guide Galactique : Système Garron

Ce Guide Galactique est initialement paru dans Jump Point 5.6

Le système Garron

Il y a peu de systèmes au sein de l’Empire qui suscitent autant de myriade d’émotions que Garron. Même après deux cents ans, les effets des événements qui ont eu lieu sur Garron II se sont à peine estompés dans les consciences collectives. Pour beaucoup, ce système continue d’incarner un avertissement effrayant : celui des horreurs que l’appétit incontrôlé des humains peut déchaîner sur l’univers. Pour d’autres, Garron est un paratonnerre qui stimule la capacité de l’Humanité à toujours se relever, à se libérer du joug de l’oppression.

Découvert en 2784 par des éclaireurs impériaux, le système Garron a, dès le début, représenté un enjeu important. Lors de leurs évaluations préliminaires du système, les scientifiques et chercheurs se sont concentrés sur la seule planète qui se trouvait en proximité directe de la ceinture verte de l’étoile naine de type G. Ils ont été très enthousiastes en découvrant que la vie se développait sur Garron II. Il est intéressant de noter que, parmi l’ensemble des systèmes que l’Humanité avait alors découvert, les explorateurs n’étaient encore jamais tombés sur une espèce n’ayant pas l’accès à l’espace et intelligente, seul des ruines de civilisations anciennes et quelques animaux avaient été rencontrés – en conséquence, le gouvernement n’avait encore jamais eu à faire face aux implications d’une rencontre avec une civilisation caractérisée par son intelligence naissante.

L’Imperator, Linton Messer XI, exhiba les vidéos des aliens dans tout l’Empire et vanta les capacités de l’Humanité à rendre meilleure la vie d’autres espèces. « Nous serons des Dieux » fut la pierre angulaire de son discours public de 2785. Une équipe formée par les meilleurs scientifiques de l’Empire fut constituée sous la direction d’un anthropolinguiste, le Dr. Michael Shiherlis, et fut affectée à une station orbitale au dessus de Garron II. Leur mission n’était pas seulement d’étudier cette espèce, mais également de concevoir une méthode afin de les contacter dans le but ultérieur d’accélérer leur développement.

Durant les cinq années qui suivirent, depuis leur position orbitale, Shiherlis et son équipe travaillèrent sans relâche afin d’observer les créatures. Tout en maintenant une présence invisible auprès de cette civilisation insouciante, ils décryptèrent leur langage. Toutefois, la patience de l’Imperator pour le travail de recherche et de développement de Garron II tourna court, plus particulièrement lorsque le rapport d’enquête planétaire préliminaire, qui soulignait la présence de ressources naturelles considérables, lui fut présenté. La perspective de l’assimilation de ces espèces venait d’être éclipsée par celle d’un immense gain économique.

L’Imperator se mit immédiatement à courtiser des entreprises spécialisées dans la terraformation et le minage afin d’évaluer les coûts nécessaires à l’exploitation de la planète. Des géo-ingénieurs planétaires furent envoyés dans la station d’observation afin de mener un examen plus minutieux de la planète. Shiherlis pris rapidement conscience de ce qui se passait, et implora Messer de revenir sur sa décision.

Il eut sa réponse lorsque Ellis Netemi, le cousin et conseiller en chef de Linton Messer, rompit la mise en quarantaine planétaire et mena personnellement une expédition à la surface de la planète. Là, sous le regard des espèces alien, il dressa le décor aux représentants des entreprises dans l’espoir de faire monter les enchères. Shiherlis, scandalisé par l’idée que ces espèces innocentes subissent une invasion, décida de prendre position et de rendre public les projets de Messer. Malheureusement, Shiherlis fut trahi par un associé proche, terrifié à l’idée que la colère de l’Empereur s’abatte sur l’ensemble de l’équipe. Mickael Shiherlis fut reconnu « Ennemi de l’Empire », immédiatement placé en détention provisoire à la prison d’Orville sur Charon III, sans qu’un procès n’ait lieu.

Avec Shiherlis hors jeu et le reste de l’équipe soumise par la terreur, Netemi eut toute latitude pour vendre les droits d’exploitation des sols au plus offrant, et les machines de terraformation purent être envoyées sur place pour transformer l’atmosphère. Que l’Imperator ait oublié son esbroufe publique à propos du développement de Garron II ou qu’il ait considéré la populace complètement subjuguée au point que son revirement passe inaperçu est un sujet encore en débat chez les historiens. Toutefois, toutes les vidéos qu’il exhiba, montrant les créatures de Garron II, eurent pour effet d’incorporer durablement la thématique des civilisations primitives dans la conscience collective. C’est pour cela, qu’une fois que des activistes clandestins, connus sous le nom The Tide (Ndt : La Marée), révélèrent les images de la catastrophe causée par la terraformation de cette planète habitée, le public se souvint. Personne n’aurait pu anticiper ce qui allait se passer par la suite.

Au lendemain de la révolution, l’Humanité fit face à de multiples incertitudes. Alors que le nouvel Imperator au pouvoir, Erin Toi, était occupée à introduire de nouvelles lois afin d’empêcher les despotes potentiels de s’emparer du pouvoir tout en s’attelant à dénicher les dernières forces encore loyales à Messer, l’attention du public était toujours fermement rivée sur la perte de Garron II.

Le Sénat promulgua l’Acte pour l’Équité des Chances et plaça rapidement le système Osiris, récemment découvert, sous sa protection. Cependant, la question de savoir ce qui devait être fait à propos de Garron II était au cœur de débats considérablement plus nombreux. Le Sénat décida de mettre sur pied une équipe dans le but de rétablir Garron II sous sa forme originelle. Ils consultèrent les enquêtes planétaires préliminaires et parvinrent même à faire revenir certains des membres de l’équipe initiale de Shiherlis pour les soutenir. Après avoir libéré le Docteur Shiherlis ainsi que des milliers d’autres prisonniers politiques des prisons de Charon III, le gouvernement tenta de le réintégrer au projet, mais ce dernier refusa. Les années de maltraitance subies durant son incarcération eurent raison de son retour à une telle tâche.

Au fil des années, des entreprises de recherche avancées, comme Rayari Inc., offrirent l’aide de leurs technologies de pointe pour aider à la reconstruction de Garron II et de sa biosphère. Finalement, l’Imperator Toi plaça Garron II sous la responsabilité de l’Acte pour l’Équité des Chances, lui garantissant dès lors qu’elle serait protégée.

Les conséquences des actions commises dans ce système eurent des répercussions pendant des décennies. Ce fut cet incident qui fut cité par l’Imperator Salehi, presque cent ans après, comme source d’inspiration à la création du projet Synthémonde. A ce jour, Garron subsiste dans le cœur de la communauté scientifique. Bien qu’il ne comporte aucune planète colonisée, le système est devenu un lieu où les routes commerciales et de voies de circulation sont particulièrement nombreuses du fait de ses liaisons avec les systèmes Idris et Banshee. Étonnamment, Garron génère la majeure partie de ses revenus grâce au point de saut vers Bacchus. Chaque année, le système voit passer des millions de voyageurs enthousiastes à l’idée de visiter le système Banu et, réciproquement, représente le principal moyen de passage des Banu vers l’UEE.

GARRON I


Garron I s’est formée à proximité immédiate de l’étoile du système, sa surface s’est transformée en une mer de lave.

GARRON II


Cette planète rocailleuse était la demeure d’une biosphère incroyablement diverse, constituée d’un éventail tout aussi divers de formes de vies, jusqu’à ce que les Messer éliminent la vie indigène en remplaçant l’atmosphère. Dès lors, les entreprises de terraformation et les scientifiques ont œuvré à rétablir la planète dans sa forme originelle. Bien qu’ils n’aient pas réussi à recréer la moindre de ses créatures, ils ont accompli un pas de géant en repeuplant la surface de sa flore, en grande partie grâce aux centaines d’analyses réalisées par Shiherlis et son équipe. Bien qu’elle ne soit pas habitée, cette planète a été placée sous la protection de l’Acte pour l’Équité des Chances.

OB HELLER


Il s’agit de la première station d’observation construite pour le Docteur Shiherlis et son équipe afin de concevoir une méthode concourant au développement des résidents de Garron II. Depuis, la station a été utilisée comme plateforme par les différentes équipes de recherche qui se sont employées à reconstruire l’atmosphère originelle de Garron II, ainsi que comme un musée de l’histoire de la terraformation et de l’Acte pour l’Équité des Chances.

GARRON III


Une vaste super-Terre qui s’est formée dans la bordure intérieure du seuil de glaciation du système. Après des études exhaustives, la planète a été déclarée dépourvue de vie et son accès a été consacré aux activités de minage afin d’aider au financement de la restauration de Garron II.

GARRON IV


La planète la plus excentrée du système. Cette grande planète tellurique orbite dans la bordure extérieure du système. L’UEE a fait construire un monument à la surface de celle-ci, La Sentinelle, comme symbole de son engagement dans la protection des espèces en voie de développement dans ce système-là comme dans tous les autres.

AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS

Les personnes visitant le système Garron doivent savoir que l’ensemble du système bénéficie de protections environnementales avancées dans le but de prévenir toute contamination supplémentaire de Garron II. Jeter des déchets vous expose à des amendes sévères, et il est attendu de chaque vaisseau que le dépôt de déchets soit réalisé au sein des centres de récupération qui vous sont attribués.

OUÏ – DIRES


“Je pense que c’est là que je devrais avoir ma seconde maison de vacances…”

– Ellis Netemi, Conseiller en Chef, Messer XI, entendu lors de l’enquête de prospection, 2791

“Aux humains de ce système. Nous sommes Tide. Levez le voile qui s’est abattu sur vos yeux, et voyez. Garron II était un monde en devenir peuplé d’une vaste variété d’espèces. Nous disons « était » car il ne l’est plus. L’Imperator et sa bande de larbins ont terraformé cette planète, sacrifiant tout sur l’autel de leur faim insatiable. Levez le voile qui s’est abattu sur vos yeux et voyez par vous-même. ”

– Tide, 12 avril 2792