[FR] STAR CITIZEN - FAQ #30

Guide Galactique : Système Charon

Par Kiro S. Terashii
Source : Galactic Guide : Charon System
Ce Galactic Guide est paru originellement dans le Jum Point 5.3.

Frontière Isolée


Une guerre civile en cours, des siècles de conflits, et le fait qu’il soit le seul système à avoir jamais renoncé à leur reconnaissance au Sénat de l’UEE sont autant de raisons suffisantes pour faire réfléchir la plupart des voyageurs avant de visiter Charon. Situé à la frontière, Charon est connecté à quatre autres systèmes, mais elle a toujours un profond sentiment d’isolement par rapport au reste de l’Empire. Cette mentalité, alimentée par les actions regrettables de l’UEE dans le système pendant l’ère Messer, a donné naissance à un esprit ardent et farouchement indépendant qui définit encore Charon à ce jour, un esprit qui aurait pu rendre le système presque impossible à gouverner.

La plupart des revendications affirment que la découverte de ce système à cinq planètes tournant autour d’une étoile de la séquence principale de Type-K était un accident. En 2538, Max Keaton était un pilote novice de la marine marchande lors de sa première sortie de ravitaillement sur Helios lorsque les vents solaires intenses du système ont désactivé les capteurs de son navire. Nerveux à l’idée de prendre du retard, Keaton a poursuivi son vol, mais il s’est rendu compte lorsque les capteurs ont redémarré que son cap était erroné et qu’il avait dévié de son cap. Déterminé à ne pas commettre une autre erreur, Keaton a rapidement testé tous ses systèmes. C’est alors qu’il a remarqué une lecture anormale sur ses scanners. Dans une surprenante démonstration de retenue, Keaton a sauvegardé les coordonnées, a terminé sa course, puis est revenu à la première occasion. Ce qu’il a finalement découvert était le saut qui allait mener au système Charon.

L’UPE a revendiqué le système et déployé une équipe de balayage de l’Agence de Cartographie du Gouvernement. (l’ICC de l’époque). La terraformation du Charon III a commencé presque immédiatement, mais une fois terminée, l’éloignement du système ne lui a jamais permis de devenir une plaque tournante pour le trafic et le commerce. Ceux qui finissaient par chercher à s’installer dans le système étaient généralement intéressés à vivre une vie simple et voyaient l’isolement de Charon comme un avantage. Les Messer, cependant, avaient une autre utilité pour l’isolement du système.

Au fil des générations, les Messer et leurs politiques ont créé un grand nombre d’ennemis, de dissidents, d’activistes et de révolutionnaires. Ils ont constaté que le mélange de ces prisonniers politiques dans les systèmes pénaux habituels ne faisait que radicaliser les criminels et donnait aux dissidents l’accès à la formation criminelle. Les Messer ont donc décidé de construire un vaste réseau de prisons à travers Charon III, dont plusieurs dans l’état de Dellin, et ont embauché des employés loyaux du gouvernement pour y travailler. Des histoires d’horreur au sujet des prisons ont déferlé parmi les résidents, bien qu’ils aient rapidement appris à ne pas insister publiquement sur cette question. Les fonctionnaires locaux qui ont enquêté sur l’affaire ont été réduits au silence ou soudainement accusés de crimes qui les ont fait se retrouver dans ces mêmes prisons.

Quand les Messer sont tombés en disgrâce en 2792, les gens à travers la planète ont célébré, et la population locale a forcé le passage dans les prisons. Ce qu’ils ont trouvé et consigné a horrifié tout le monde et est devenu un argument essentiel du rapport de la Commission de Vérité et de Réconciliation de 2806 qui dénonçait les horreurs du régime Messer. Les autorités locales ont également découvert au cours de leurs enquêtes que leurs sénateurs étaient non seulement au courant des atrocités, mais qu’ils en avaient tiré profit. Le régime Messer avait acheminé des ressources supplémentaires à Dellin où se trouvaient la plupart des prisons, et avait même influencé les élections impliquant des candidats corrompus au Sénat qu’il favorisait.

La sénatrice Constance Winterfield a été accusée de corruption et destituée. Le Conseil du gouverneur était censé nommer un remplaçant temporaire, mais des luttes intestines et des manœuvres politiques acharnées ont empêché toute décision. Le siège de Charon III au Sénat est resté vacant pendant des années jusqu’à l’expiration du mandat de Constance Winterfield. À ce moment-là, de nombreux habitants avaient conclu que Charon III était mieux loti sans un sénateur et l’UEE imposant leur volonté sur la planète. En 2795, Charon III a voté pour renoncer à leur reconnaissance au Sénat, ce qui en fait la seule planète à l’avoir jamais fait.

En l’absence d’un avocat sur Terre, les crédits du gouvernement à l’égard du système ont été réduits à néant car l’élite politique de l’UEE avait l’intention de montrer que le renoncement à la reconnaissance du Sénat aurait un coût. Alors que les fonds publics s’évaporaient à grands frais pour les économies locales, en particulier à Dellin, l’esprit d’indépendance féroce qui a inspiré les gens à tenir tête à l’UEE les a maintenant montés les uns contre les autres. Les luttes constantes entre les factions politiques ne cessent de s’intensifier avec le temps, et la gouvernance de la planète devient pratiquement impossible. Jusqu’à présent, toutes les tentatives de réforme du Conseil du gouverneur et de dépôt d’une nouvelle demande de reconnaissance ont échoué.

Aujourd’hui, le système est principalement défini par la guerre civile sanglante et dévastatrice qui fait rage sur Charon III entre les états de Dellin et son voisin Acheron. Le trafic commercial régulier dans le système est minimal et peut faire l’objet de tirs si elle pénètre dans l’atmosphère de Charon III. En raison de cette regrettable situation, et d’un manque d’autres endroits habitables dans le système, le Guide Galactique conseille aux voyageurs d’éviter le système Charon sauf en cas d’absolue nécessité.

CHARON I


Il s’agit d’une petite planète terrestre sublimée dans le soleil du système en raison de son orbite en déclin. L’analyse de la surface a conduit les scientifiques à croire qu’une collision massive l’a poussée hors de son orbite d’origine et vers son destin tragique. La grande traînée qui se forme dans son sillage au fur et à mesure qu’elle se rapproche du soleil donne l’apparence d’une comète d’une taille vertigineuse.

CHARON II

Charon II est une planète smog avec une couche dense de dioxyde de carbone qui retient la chaleur dans son atmosphère. L’effet de serre rend la surface de la planète inhospitalièrement chaude. Les difficultés à terraformer un monde aussi hostile, ainsi que le climat politique difficile dans l’ensemble du système ont fait échouer toute tentative d’amorcer ce processus complexe.

CHARON III


L’UPE a revendiqué ce système à cause de Charon III. La planète fut rapidement terraformée, mais peu de colons étaient désireux de s’installer dans un coin aussi éloigné de l’Empire. Il manquait d’importants gisements de minéraux rares pour attirer les mineurs, et même si l’immobilier était bon marché, peu d’usines ont été construites puisque les frais d’expédition supplémentaires ont plus que compensé les économies réalisé localement pour la plupart des fabricants. Les colons attirés par l’isolement n’ont cessé d’affluer au fil des décennies, bien qu’ils aient souvent dû compter sur des produits d’enrichissement du sol, comme le moly-nitronese, pour produire des aliments de façon fiable.

Les choses ont changé en 2635 sous le règne de Livia Messer III. Elle a proposé une restructuration du système juridique de l’UEE qui impliquait la construction d’un énorme établissement pénitentiaire à sécurité maximale dans le vaste désert de Dellin. Le projet a donné un coup de fouet à l’économie et a apporté de nouvelles personnes et de nouveaux crédits. Lorsque son frère Corsen Messer V est arrivé au pouvoir, il a construit plusieurs autres installations. En 2670, la planète est reconnue au Sénat via un décret de Corsen.
Beaucoup d’historiens d’aujourd’hui pensent que cette décision est le résultat d’un quiproquo entre Corsen Messer et Gwen Czukay, qui était la représentante du Conseil du gouverneur de Dellin et, peu après, la première sénatrice de la planète. Lorsque la sénatrice Czukay a prêté serment, elle a personnellement décidé que la planète devait être reconnue sous le nom de Haros.

En 2795, lorsque la planète a voté pour renoncer à leur reconnaissance au Sénat, Haros a été écarté comme nom officiel de la planète, car de nombreux habitants ont continué à l’associer à l’ère Messer. Pendant quelques années, la planète a connu des troubles politiques mais a vécu en paix. Puis une terrible sécheresse déstabilisa Dellin en 2811 et déclencha de violents soulèvements. L’État voisin d’Acheron, aux prises avec la sécheresse lui-même, n’a pas pu fournir beaucoup d’aide et a été submergé par les réfugiés désespérés de Dellin. La première guerre civile a éclaté entre les deux États en 2813 et a perduré jusqu’en 2819. La guerre n’a jamais officiellement pris fin, les adversaires ayant simplement accepté ce qui s’est avéré être un cessez-le-feu prolongé.

Bien que des tensions aient éclaté depuis lors, tout espoir n’est pas perdu. Plus récemment en 2934, un tremblement de terre qui a dévasté Achéron a rassemblé une grande partie de la planète pour venir en aide à sa population dévastée. Lors de la reconstruction, la Tour Phiyl a été construite dans la capitale d’Achéron. Considérée comme un chef-d’œuvre de l’architecture supermoderniste, elle devait symboliser une ère nouvelle et plus prometteuse pour Charon III. Malheureusement, la paix n’a pas duré longtemps, car les habitants de Dellin ont ouvertement spéculé sur les raisons pour lesquelles Acheron avait besoin de leur aide tout en ayant les fonds nécessaires pour construire une telle tour.

En 2944, la guerre la plus récente entre les états d’Acheron et de Dellin a éclaté après l’élection de Tarquin Klast comme gouverneur de Dellin. Acheron avait soutenu son rival politique et prétendait que Klast avait utilisé des tactiques d’intimidation pour faire basculer le vote en sa faveur. Lorsque Klast institua des changements radicaux au gouvernement et supprima les freins et contrepoids destinés à limiter son pouvoir, Acheron intervint pour arrêter ce qu’ils prétendaient être un tyran en pleine croissance. Après plusieurs escarmouches, l’UEE a mis en place des pourparlers d’armistice entre les deux États, mais aucun accord n’a pu être trouvé.

Aujourd’hui, la guerre civile fait toujours rage. Les vaisseaux de la marine de l’UEE observent depuis l’atmosphère uniquement pour s’assurer qu’il n’y a pas de violations flagrantes des Common Laws. Tandis que les experts discutent de l’implication exacte de l’UEE, une grande partie de la population de l’Empire semble être ambivalente au conflit.

CHARON IV


En découvrant le système, Max Keaton a tout d’abord vu la géante de glace Charon IV et a été fasciné par cette dernière. Le beau monde bleu et mort a inspiré Keaton à nommer le système Charon, un clin d’œil à la fois au personnage mythologique et au grand-père de Keaton, qui était un professeur de musique classique bien-aimé dans Rhetor.

CHARON V


Toutes les deux ou trois décennies, une autre entreprise minière arriviste balaie et étudie cette planète naine lointaine dans l’espoir de trouver des minéraux précieux que d’autres n’ont pas trouvés. Jusqu’à présent, rien n’a été trouvé.

AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS

En raison de la guerre civile, l’armée d’Acheron a désigné tous les navires de ravitaillement destinés à Dellin, même ceux exploités par des transporteurs indépendants, comme des combattants ennemis. Nous recommandons qu’aucun vaisseau ne pénètre dans l’atmosphère du Charon III sauf en cas d’absolue nécessité.

OUÏ – DIRES


« C’est le cœur lourd que je prends la parole aujourd’hui pour renoncer à la reconnaissance de Haros au Sénat de l’UEE. À partir de ce moment, la planète abandonnera son siège au Sénat ainsi que toutes les responsabilités et tous les avantages qui y sont associés. Bien que je ne sois pas du tout d’accord avec cette décision, c’est la volonté du peuple et je la respecterai. Je crains que tout le monde à Haros ne soit pas aussi digne dans la défaite. »

– Bernard Ma, Représentant du Conseil du Gouverneur de Dellin, discours prononcé devant le Sénat, 2795

« L’agitation et les ennuis, donnez-nous le double, Parce que cette lutte sans fin est ce qui nous définit . »

– Gasper Khan, paroles de Halcyon Home, 2912