Publié par Hotaru

AEGIS VULCAN : Q&R

Ci-dessous, vous trouverez des réponses aux questions les plus demandées dans notre sujet Q&R sur le Vulcan, disponible sur Spectrum. Merci d’avoir pris le temps pour proposer vos questions et d’avoir voté pour celles qui vous intéressaient le plus.

Egalement, merci à John Crewe et Todd Papy pour avoir apporté leur aide afin de répondre à vos questions.

Enfin, pour plus d’informations au sujet de l’Aegis Vulcan, assurez-vous de regarder le Ship Shape dédié au Vulcan, et notre épisode de Reverse the Verse l’ayant pour thème.

 

Est-ce que les drones ne répondront plus si je fais voler le Vulcan trop loin, ou que j’arrime le Vulcan dans un transporteur proche ?

Les drones auront une portée de contrôle maximum. Lorsque vous vous en approcherez, vous serez avertis afin de faire le choix de revenir ou de continuer à vos risques et périls. Si le Vulcan ou les drones excèdent cette portée, ils commenceront à lentement cesser de répondre jusqu’à perdre la connexion. Revenir à portée est suffisant pour reprendre leur contrôle, et ne cause aucun dégât durable.

Avoir le Vulcan dans un autre vaisseau n’impactera pas la portée.

Combien de réservoirs de carburant petits ou moyens (100% vides), le Vulcan peut-il remplir ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre précisément, car tous les vaisseaux du jeu ont un réservoir de carburant sur-mesure, donc même si la page des statistiques parle d’un réservoir moyen, ce réservoir est propre à ce vaisseau, et possède une capacité que nous définissons comme moyenne. Par exemple, le réservoir moyen du Cutlass a une capacité différente d’un réservoir moyen du Vanguard.

Souvenez-vous que le rôle du Vulcan n’est pas de remplir totalement les réservoirs, même s’il peut le faire avec plusieurs aller-retours, mais de vous donner assez de carburant afin d’aller dans une station-service correcte. Pour vous faire une estimation, qui sera naturellement ajustée lors du développement et des tests, nous souhaitons que le Vulcan soit capable de remplir complètement environ 8 à 10 petits réservoirs, 2-3 réservoirs moyens, et la moitié d’un grand réservoir. Faire le plein nécessitera cependant plusieurs voyages avec les drones.

Est-ce que les drones seront capables de récupérer des matériaux depuis un autre endroit que les « berceaux » à bord du Vulcan ?

Les drones possèdent des bras/pinces basiques pour transporter des objets, mais leur but principal est de les prendre depuis les « berceaux » à bord du Vulcan. Rien n’empêche de les prendre ailleurs, à condition que les drones puissent accéder à ces zones.

Qu’est-ce qui différencie ces drones du robot de réparation autonome que nous pourrons avoir en 3.3 ?

Le robot de réparation de la 3.3 sera un objet complètement différent, et probablement plus petit. Il est personnel, après tout ! Quand nous avons créé la nouvelle roadmap, nous avions besoin de trouver des images pour refléter la nature de chacun, et nous avons donc utilisé une image d’art conceptuelle de drones pour cet objet.

En termes généraux, quel sera le plus grand vaisseau qu’un Vulcan puisse ravitailler en carburant ?

Comme mentionné ci-dessus, c’est difficile à dire, mais en terme de taille, l’objectif se situe, pour un plein complet, quelque part entre le Retaliator et le Constellation. Une fois de plus, ce n’est pas un vaisseau destiné à complètement en remplir un autre, mais plutôt à leur redonner un petit coup de pouce pour qu’ils puissent continuer leur chemin. Pour vous donner un exemple du monde réel, un service de dépannage viendra vous amener 5-10 L de carburant pour vous laisser continuer, pas un réservoir de 60 L.

Si je possède une arme de plus dans ma soute, est-ce que mes drones peuvent la remplacer contre une arme équipée ?

Ce n’est pas quelque chose que nous avions spécifiquement à l’esprit pour ce vaisseau, mais le système de jeu n’empêcherait probablement pas cela d’arriver.

Est-ce que le Vulcan peut récupérer son propre carburant depuis le réservoir extérieur ?

Le réservoir extérieur, contenant deux réservoirs afin de séparer les carburants d’hydrogène et quantiques, est uniquement là pour effectuer des transferts sur d’autres vaisseaux via les drones. Le Vulcan possède ses réservoirs séparés pour sa propre utilisation.

Est-ce que la soute (contenant l’ascenseur vers les quartiers d’habitation) fonctionne comme un sas ?

La baie de cargo elle-même ne sert pas de sas, cependant, l’ascenseur montant jusqu’aux quartiers d’habitation est fermé et fonctionne comme un mini-sas séparant une soute potentiellement ouverte et la zone d’habitation.

Est-ce que les drones du Vulcan peuvent drainer le carburant d’un vaisseau alien pour se réalimenter lui-même, et continuer de faire le plein d’autres ?

Nous avons parlé de ceci dans le Reverse the Verse au sujet du Vulcan, et une fois de plus, ce n’est pas quelque chose que nous avions en tête pour le vaisseau, mais le système ne devrait pas l’en empêcher, étant donné que c’est une composante du gameplay de récupération.

Est-ce qu’un Vulcan pourra refaire le plein auprès d’un Starfarer, ou y acheter du carburant ?

Oui, tous les vaisseaux possèderont un “Port de Carburant” qui permettra le transfert d’un vaisseau à un autre avec un équipement approprié, comme avec la perche d’un Starfarer, ou des drones permettant un plein.

Vous avez eu un choix de mots intéressant en disant que ces drones avaient des «fonctions de remorquage» (brochure). Pour quoi utiliseront-ils cette fonction ?

« Remorquage » dans le contexte de la brochure a été utilisé pour donner un air plus intéressant au mot « transporter ». Les drones peuvent porter des objets avec leurs petites griffes/pinces, et dans la théorie, cela leur permet de pousser/tirer quelque chose alentour, mais ça ne vous permettra pas d’avoir une flotte de drone traînant un vaisseau comme des chevaux tirent un chariot.

Quel espace prennent les munitions ? 12 SCU ne semble pas beaucoup pour réarmer.

Cela dépend du modèle de munitions que vous emportez ! Le volume actuel de la grille de cargo est 2x2x3 SCU, soit un volume de plus de 20 mètres carrés d’espace à remplir de munitions, d’éléments de vaisseaux ou de cargaison. La soute du Vulcan est également assez spacieuse, et si au cours du développement nous ressentons le besoin d’une plus grande capacité, il y a de la place pour l’augmenter.

Ne devrait-il pas y avoir deux réservoirs externes, un pour l’hydrogène, et un pour le carburant quantique ?

Oui, le réservoir de carburant externe abrite bien deux réservoirs pour chaque type de carburant. Le Vulcan lui-même a deux réservoirs moyens d’hydrogène, et un réservoir moyen de carburant quantique. Cela se reflète dans la matrice des vaisseaux par un total de trois réservoirs moyens d’hydrogène, et deux réservoirs moyens de carburant quantique.

Les drones pourront-ils travailler dans un puit gravitationnel ou en atmosphère ?

Ils pourront parfaitement fonctionner à des gravités d’ordre terrestre, comme en atmosphère.

Comment connaîtrai-je les besoins pour une réparation, l’endroit sur le vaisseau que je répare, et quelle sorte d’interface apparaîtra sur la cible des réparations ?

Nous en parlerons plus avec la progression de l’implémentation des mécaniques de réparation et de récupération en jeu, pour un futur patch.

Pouvez-vous nous donner des détails sur la façon dont les drones seront contrôlés par les opérateurs ?

Les drones seront contrôlés depuis les stations d’assistance dans le cockpit du Vulcan, les joueurs (ou les PNJs) s’assiéront dans la station et feront évoluer le drone, en vue à la première personne, via l’écran. Ils fonctionneront et voleront avec les mêmes intentions et objectifs que tout autre vaisseau du jeu pourrait avoir.

Aurons-nous besoin de réserves conséquentes de composants de vaisseaux pour pouvoir réparer efficacement tous types de vaisseaux ?

Un autre sujet dont nous avons discuté en profondeur dans le RTV était ce scénario, et pour faire court, oui, mais seulement si vous voulez pouvoir réparer tous les vaisseaux. Le Vulcan peut être joué comme vous le voulez, que ce soit en rôdant près d’un magasin pour seulement charger les éléments requis par les clients, ou en entassant plein d’éléments génériques permettant une réactivité potentiellement plus rapide pour ceux qui en ont besoin.

Peut-on manipuler les drones via le MobiGlas ?

Ce n’est pas quelque chose que l’on prévoit d’implémenter, en tout cas pour les drones du Vulcan.

Peut-on réparer, réarmer et ravitailler des véhicules terrestres avec le Vulcan ?

Absolument, les véhicules terrestres contiennent et se conforment aux mêmes mécaniques pour les composants que pour nos vaisseaux, simplement à plus petite échelle.

 

Source de cet article | Traduit par Darro Konicek, Lubuwei, relu par Silkinael, Holf
©2018 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.