Publié par Hotaru

Toute l’équipe de SC.fr se joint à moi pour souhaiter à nos lecteurs et lectrices, qu’ils soient simples visiteurs ou membres de cette communauté, de passer une excellente année 2015 ! ;)

 

ChrisRobertsDirectingLETTRE DU PRÉSIDENT : BONNE ANNÉE !

 

 

Salutations Citoyens,

2014 fut une très grande année pour Star Citizen.

Nous avons lancé la version 0.8 d’Arena Commander en Juin et depuis nous n’avons pas cessé de montrer l’ambition dont cet Univers à la Première Personne que nous créons fait preuve, au travers de présentations d’un prototype du combat à bord d’un vaisseau à équipage, de l’échelle et du niveau de détail des environnements planétaires et des combats nerveux du module FPS que les joueurs pourront vivre dans Star Citizen.

Nous avons appliqué 23 mis à jour à Star Citizen / Arena Commander,

quatre d’entre elles étant des ajouts de contenu importants (versions 0.8, 0.9 et 0.9.2) et dont la dernière, la version 1.0, est la plus conséquente de toutes, puisqu’elle ajoute quinze nouveaux vaisseaux que les donateurs peuvent désormais piloter (toutes les variantes de l’Aurora et du Hornet, la famille Mustang, le modèle de base de l’Avenger et le Cutlass Black) mais également de nouveaux éléments de jeux comme le système de signature et les fonctionnalités sociales telles que la première version du système de salle d’attente, vous permettant de rejoindre des amis.

Les donateurs de Star Citizen ont téléchargé 13.7 PÉTABITS (note : environ 1.8 million Giga octets) de données du CDN (note : ou Content Delivery Network en anglais, c’est-à-dire les serveurs qui fournissent les données à télécharger aux clients) au cours de l’année 2014 contre UN SEUL pétabit (note : un peu de plus de 131 000 Giga octets) en 2013. Les membres de la communauté se sont connectés à plus de deux millions de sessions de jeu et ont joué un million d’heures à Arena Commander, répartis à 80% pour les modes solos et à 20% pour le multijoueur.

Le personnel de Cloud Imperium – qui se consacre pleinement au développement de Star Citizen – est passé de 70 employés à Noël dernier à 180 aujourd’hui, répartis dans quatre régions du globe : Santa Monica (note : Californie), Austin (note : Texas), Manchester (note : Royaume-Uni) et un tout nouveau studio en Allemagne dont nous dévoilerons plus d’informations au cours de l’année.

Nous avons 120 développeurs supplémentaires travaillant sur le jeu, répartis dans nos studios partenaires de Behaviour, Illfonic, Turbulent mais aussi des compagnies externes et des prestataires individuels.

Le nombre de Citoyens Stellaires (note : “Star Citizens” en anglais) a doublé en 2014, ce qui a permis au projet de soulever 33 millions de dollars supplémentaires pour le financement, ce qui amène le montant total recueillis depuis le 10 octobre 2012 à plus de 68.5 millions de dollars.

Tout ceci nous permet d’entretenir un niveau d’ambition pour Star Citizen qu’aucun éditeur n’oserait atteindre sur un jeu PC… et encore moins pour une Simu Spatiale !

En dressant le bilan ce que Star Citizen et sa communauté ont accompli en seulement deux années, je suis toujours ébahi. Quel est le secret du soutien de ce projet ?

Les gens qui ne lisent que les gros titres se demandent pourquoi. Pourquoi avons-nous rassemblé autant d’argent, pourquoi les gens continuent-ils d’investir dans Star Citizen, qu’est-ce qui excite tant les gens ?

Comme beaucoup de choses, ce n’est pas facile de comprendre Star Citizen en jetant un rapide coup d’œil au projet. Star Citizen ne rentre pas dans une catégorie classique comme la plupart des jeux que vous achèteriez à de gros éditeurs.

C’est quelque chose sur lequel j’ai réfléchi, j’en ai encore récemment discuté à l’occasion de mes présentations à la BAFTA de Los Angeles et au DICE de Las Vegas. Qu’est-ce qui permet à Star Citizen de défier les conventions ? Qu’est-ce qui continue de propulser Star Citizen chaque mois malgré le fait que le jeu est encore développement ?

Il est facile de s’attarder sur les nombres qui permettent de faire de jolis titres, mais ils n’expliquent pas ce qui se cache réellement derrière Star Citizen ni comment le projet en est arrivé là où il en est.

Star Citizen ne serait rien sans sa carte maîtresse : la communauté la plus engagé du milieu du jeu vidéo !

Il est facile de dire que Star Citizen est un jeu qui fonctionne grâce à sa communauté, mais cela va bien au-delà. Très tôt dans le développement de ce projet, j’ai pris la décision d’aller plus loin que ce que le modèle du jeu en accès anticipé permet et de partager les fonctionnalités du jeu à mesure que nous les créons, de tenir informée la communauté et de l’impliquer à chaque étape du processus de création. C’est une chose de partager des ajouts de contenus et des correctifs, mais c’est un tout autre niveau d’engagement que de partager des portions jouables toujours plus importantes présentant un fragment des fonctionnalités du jeu final afin de s’appuyer sur les retours de la communauté.

Nous avons activement sollicité et consulté ces retours après chaque correctif (nous en mettons en ligne en moyenne deux par mois). Nous avons plusieurs émissions vidéo qui présentent le jeu de façon hebdomadaire, dévoilant les coulisses du développement et mettant en avant les contributions de la communauté. À travers des mises au point mensuelles, nous donnons plus de détails à nos donateurs sur la progression du développement que je n’ai pu le faire à un quelconque éditeur pour lequel je créais un jeu !

Toutes celles et ceux qui ont installé pour la première fois le module de Hangar en août 2013, qui ont ensuite essayé la version 0.8 d’Arena Commander en juin et s’essayent désormais à la 1.0 peuvent témoigner du progrès que nous avons effectué, de la façon dont les retours de la communauté affectent les mises à jour et de la façon dont tout s’est lentement mais sûrement amélioré et affiné.

En avons-nous fini ? Non ! Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir ! Personne chez CIG ne se repose sur ses lauriers en ce qui concerne ce PARTENARIAT avec chacun d’entre VOUS, la communauté, qui permet à un jeu d’une telle ambition d’être créé. Vous constituez une communauté qui donne bien plus que de l’argent pour le développement. Vous donnez de votre temps, vos avis, vos idées et votre passion.

Et c’est ÇA le secret de Star Citizen.

C’est un projet qui n’est pas seulement mené par 300 développeurs, mais par des centaines de milliers de joueurs qui aiment les jeux PC, qui aiment les jeux spatiaux et qui veulent voir un jeu fait CORRECTEMENT, un jeu avec une telle profondeur et une telle ambition qu’ils peuvent s’imaginer le parcourir des années durant.

C’est un modèle que toute l’équipe de CIG et moi-même avons adopté avec joie. Je n’ai jamais pris autant de plaisir à créer un jeu et si vous posiez la question à n’importe quel développeur de Star Citizen, il vous dira probablement la même chose. Nous adorons le fait que le processus de création de ce jeu se fasse entre votre compagnie à tous. Nous sommes continuellement ébahis par la créativité et l’enthousiasme de la communauté. Comment au cours des quelques heures qui suivent un patch nous pouvons regarder des gens y jouer en vidéo. Les membres de l’équipe se font passer des vidéos de fans où nous voyons des choses surprenantes, qu’il s’agisse d’un numéro d’adresse, d’un exploit que nous n’avions pas encore vu ou d’une présentation qui résume Star Citizen mieux que nous ne l’aurions fait. La bande-annonce “Imagine” originale de Kieran (years1hundred sur YouTube) en est un très bon exemple, mais il y a d’autres choses incroyables sur ce site de vidéos, comme par exemple la bande-annonce “Hype Citizen” de DeVall, les vidéos de récupération sur une épave de Constellation, de mission de recherche et de sauvetage ou de simple présentation des variantes du Mustang de Corporation Incorporated et Fiendish Feather ne sont qu’un échantillon de ce dont la communauté est capable.

Donc quand je lis un article de presse qui se demande si nous pouvons livrer toutes les fonctionnalités promises pour contenter tout le monde, ou que je vois quelqu’un qui ne peut pas comprendre comme Star Citizen peut jouir d’un tel soutien et qui, sans le moindre travail de recherche, tirent des conclusions cyniques, je souris simplement.

Parce qu’avec la communauté et l’équipe de développeurs passionnés et talentueux que nous avons, je ne peux pas nous imaginer “faire un flop” tels que certains blogueurs ont pu le prédire. Pas parce que nous sommes meilleurs que tous les autres, mais parce qu’en créant un jeu de cette façon, en totale harmonie avec votre communauté, il est ardu d’échouer à long terme. Créerons-nous le jeu dont tout le monde a rêvé ? Bien sûr que non, ce serait impossible ! Mais avec ce degré d’implication et d’itération, je pense que nous créerons quelque chose de spécial auquel les gens s’abandonneront avec plaisir même s’il ne possède pas toutes les fonctionnalités dont ils ont pu rêver.

Et cela ne s’arrêtera pas là.

La priorité numéro une de l’équipe en charge de créer l’Univers Persistant est la façon dont les joueurs eux-mêmes peuvent affecter l’univers. Nous créons un jeu qui sera porté par sa communauté une fois “fini”. C’est pourquoi nous avons créé le système des organisations sur notre site web, pourquoi nous l’améliorons cette années avec des forums privés et des blogs et pourquoi nous commençons à implémenter des éléments de jeu pour les organisations dans le jeu lui-même.

Star Citizen n’est pas une course, ce n’est même pas un marathon. Il n’y a pas de ligne d’arrivée comme il y en aurait avec un jeu classique. Star Citizen constitue une façon de vivre tant que sa communauté est impliquée.

Notre objectif principal, à toute l’équipe et moi-même, est de nous assurer que vous êtes sans cesse impliqués. Pas simplement dans l’optique d’un jeu “fini” (si tant est que vous puissiez parler de quoique ce soit de fini dans Star Citizen) mais dans le processus de développement, les premières versions d’essai du jeu, les débats et les retours qui nous parviennent.

C’est de ça dont je parle à mes amis dans l’industrie du jeu qui n’ont aucune idée de comment nous avons réussi à faire ce que nous avons fait. Vous devez vous débarrasser des anciennes méthodes de développement, de partage et d’implication de la communauté.

Ou comme dirait Silas Koerner : “Oser défier les statu quo hérités du passé. Embrasser ce qui est unique, tout remettre en jeu. C’est seulement en risquant tout que l’on peut découvrir quelque chose hors du commun.”

TOUT LE MONDE, l’équipe de développement et vous, se consacre à faire de Star Citizen quelque chose de spécial. Si vous n’arrivons pas à créer une fonctionnalité parfaite du premier coup, nous recommencerons pour l’améliorer.

Et c’est ce qui fera de Star Citizen un jeu différent de la plupart des autres jeux financés par des éditeurs. Nous avons la volonté et la patience. Nos actionnaires n’ont qu’un seul objectif en tête…

Créer la Meilleure Foutue Simu Spatiale de Tous les Temps !

Un grand MERCI à vous, donc, pour votre soutien, votre patience et votre enthousiasme en 2014 et j’ai hâte de poursuivre l’écriture de l’histoire en votre compagnie en 2015.

Cette année à venir sera encore plus importante que 2014 – le module FPS sera mis à disposition des donateurs, nous distribuerons les premiers éléments de l’Univers Persistant en commençant avec le module social Planetside, les vaisseaux à équipage dans Arena Commander et le premier épisode de Squadron 42.

2015 est l’année où le jeu prendra forme. Et il prendra forme grâce à vos commentaires. Alors lancez-vous dans le jeu et faites-nous savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas à vos yeux !

Cela va représenter beaucoup de travail, mais aussi beaucoup d’amusement, et je ne pourrais m’imaginer faire tout ceci avec un meilleur groupe d’individus que ce groupe de développeurs travaillant sur le jeu et la communauté si incroyable de Star Citizen.

== Chris Roberts

 

 

Traduit depuis l’anglais par Hotaru, relecture par Aelanna – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14414-Letter-From-The-Chairman-Happy-New-Year
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.