Le Guide de l’Écrivain – Partie 10

Publié par Duboismarneus

Salutations, citoyens et civils. Bienvenue à un nouvel épisode du Guide de l’Écrivain de Star Citizen. Voici les liens des articles précédents et si cette section est nouvelle pour vous, veuillez consulter nos mises en garde au début de l’article #1.

Partie 1 – Structure de l’UEE
Partie 2 – Chronologie & Citoyens/civils
Partie 3 – Gouvernement local & Médias
Partie 4 – Corporations
Partie 5 – Criminalité
Partie 6 – Civilisations extraterrestres (Banu & Xi’An)
Partie 7 – Civilisations extraterrestres (Vanduul & Tevarin)
Partie 8 – Technologies
Partie 9 – Transports

 

 

Dans les épisodes précédents, nous avons parlé des structures politiques, des institutions légales, illégales, et économiques, ainsi que des civilisations extra-terrestres qui existent de par l’univers et de la technologie qui nous connecte tous. Pour cette épisode, nous allons voir plus petit, plus personnel, nous allons nous pencher sur :

 

LES GENS

Cet épisode sera plutôt centré sur la fiction, pour vous aider à comprendre les gens ordinaires qui peuplent le vaste univers de Star Citizen.

 

ENSEIGNEMENT

L’intégration de la technologie dans la société a offert à ceux qui le souhaitent un accès à une éducation basique. Comme nous allons le démontrer dans les paragraphes suivants, l’échelle glissante de l’enseignement dans l’UEE dicte à quel point l’instruction reçue par un étudiant sera personnalisée.

 

ÉQUIVALENCE

La base des études est effectuée au travers du Glas ou de systèmes informatisés. Une grande variété d’entreprises, grâce aux subventions impériales, ont créé des programmes d’apprentissage capables d’instruire un enfant pour réussir l’Équivalence (programme du lycée). Ces programmes ont tendance à être utilisés sur les planètes frontalières ou dans d’autres environnements ruraux qui n’ont pas facilement accès à une école proprement dite. Le problème est qu’il y a peu d’enseignement personnalisé pour les étudiants. Il s’agit principalement de questionnaires à choix multiples, il n’y a donc qu’une très faible place pour développer une pensée interprétative. Il s’agit essentiellement d’enseigner les faits. Il y a en outre peu de conséquences si l’élève échoue sur une série de question ou même s’arrête, ce qui est souvent le cas.

La prochaine étape est une école publique qui offre de vrais enseignants mais où, selon la population, la taille des classes peut facilement exploser. Certaines écoles publiques dans les Mégacités, par exemple, peuvent avoir jusqu’à 500 élèves en classe élémentaire. Dans ce genre d’environnement, le gros de l’enseignement sera fait grâce au Glas, mais il y aura un professeur qui répondra aux questions éventuelles et qui notera les travaux.

La troisième étape est une académie privée qui, bien que coûteuse, offre l’enseignement le plus pointu grâce à ses professionnels de l’enseignement qualifiés. Ces académies n’accepteront que les étudiants exceptionnels; cependant beaucoup affirment que ce n’est que pour obtenir des subventions plus conséquentes de l’UEE.

 

POST-ÉQUIVALENCE

Après avoir passé l’Équivalence, un étudiant a plusieurs options : entrer dans la vie active, s’engager dans l’armée ou poursuivre ses études. Bien que la première option ne requière pas le diplôme de l’Équivalence, l’armée et les universités, si. L’armée offre des cours pour que ses postulants les plus motivés l’obtiennent, voire exceptionnellement ne le demandera pas pour ses recrues possédant les “talents voulus”.
Comme l’enseignement supérieur seul n’offre pas en soi la citoyenneté, un grand nombre de jeunes diplômés s’engage quand même dans l’armée après l’université.

 

L’ARMÉE

Bien qu’il règne une atmosphère de sécurité parmi de nombreux systèmes de l’UEE, en particulier au sein des plus peuplés, les dangers persistants de l’espace ont aidé à créer une tradition du service militaire.

Certains voient le service militaire comme un devoir, d’autres comme un moyen plus rapide (et néanmoins dangereux) d’obtenir la Citoyenneté, et d’autres encore voient les soldats comme les hommes de main d’un gouvernement autoritaire qui essaie de se cacher derrière une façade amicale et progressiste, mais qui est capable d’autoriser des bombardements massifs sur Cathcart et des opérations clandestines dans l’espace Xi’An. En d’autres mots, la réaction du public face aux militaires est variée.

Encore une fois, compte tenu de la prédominance du service militaire, une grande partie de la population a servi dans l’armée ou connaît quelqu’un qui l’a fait.

 

RELIGION

Bien qu’il n’y ait aucune religion officielle reconnue par l’UEE et que le paysage cosmique soit dominé par la science, il y a toujours un besoin de divin pour l’Humanité.
Sans aller trop loin sur le sujet, on peut dire que les religions prédominantes d’aujourd’hui existent toujours sous une certaine forme. Il y a donc des traces de Christianisme, Judaïsme, Islam, Hindouisme, Bouddhisme, etc répandues dans l’univers. Beaucoup de ces religions se sont adaptées à l’époque (incorporant les espèces extra-terrestres à leur doctrine par exemple) et celles qui ne l’ont pas fait déclinent lentement. Les querelles millénaires et l’intolérance entre les religions se sont calmées, en partie à cause de la distance entre les mondes (si vous n’aimez pas quelqu’un, vous pouvez aller vivre à des millions de kilomètres de lui) mais aussi à cause de la découverte des Xi’An, Banu, Tevarin et Vanduul qui a accentué l’esprit de cohésion des humains, et a conduit à l’apparition d’une mentalité “les humains d’abord, la théologie ensuite”.

Une poignée de nouvelles religions se sont également répandues. Certaines ont été reprises aux espèces extra-terrestres (il y a des marchands humains qui conservent des bijoux de Cassa, le Saint Patron Banu de la chance) et d’autres sont réellement nouvelles.

Les nouveaux systèmes de croyance tendent à avoir une nature humaniste plus qu’ouvertement religieuse. Une des nouvelles croyances les plus populaires est :

L’Église du Voyage : elle célèbre l’expérience plus que le but final. La vie est ce qui arrive le long du chemin. Les missionnaires sont appelés les Initiés et passent leur temps à vagabonder de système en système à la recherche du savoir par l’expérience.
Le Jour du Voyageur (jour férié) : au coucher du soleil du premier jour de la nouvelle orbite (grosso modo le Nouvel An). Compte tenu de la grande variété des périodes orbitales, il est différent sur chaque planète et il n’y a pas de date standardisée. Il s’agit d’une célébration métaphorique du commencement d’un nouveau voyage. Les croyants se rencontrent généralement à l’église ou dans un lieu de rassemblement et effectuent un pèlerinage symbolique durant la nuit vers une nouvelle destination.

Il y a déjà eu un Dispatch décrivant cette religion si vous souhaitez une explication interne à l’univers.

 

CIVILISATIONS EXTRA-TERRESTRES / NON-HUMAINES

Même si l’Humanité n’interagit peut être pas quotidiennement avec la vie extra-terrestre, les extra-terrestres font partie de la vie. Y a-t-il des gens qui soutiennent des idéaux (parfois violents) strictement pro-humains ? Bien sûr. Y a-t-il de la discrimination en fonction de l’espèce ? Oui. Mais le premier contact a eu lieu il y a plus de cinq cents ans, donc la majorité de l’humanité s’est habituée aux extra-terrestres.
Par conséquent, même s’il est considéré comme socialement inacceptable de pousser un violent coup de gueule en public, il y a toujours des gens (et même des groupuscules) qui voient les extra-terrestres comme des êtres inférieurs, voire comme des ennemis mortels.

 

ÉCRIRE POUR LE PEUPLE

La plupart des gens veulent simplement vivre leur vies en paix et évitent les conflits autant que possible, mais sont prêts à aider les autres ou même à se battre lorsqu’il le faut.

Comme nous l’avons dit depuis le début, nous adorons la diversité et s’éloigner des archétypes noirs et blancs rend l’univers plus vivant et réel. Une fois encore, cela dépend du personnage et de son histoire donc posez vous les questions nécessaires pour que leurs croyances et leurs situations soient crédibles à vos yeux. Vous voulez écrire sur les pro-humains de Prime ? Est-ce qu’ils gardent leur ressentiment pour eux en public ou organisent-ils des rassemblements dans le Quad ? S’ils sont intransigeants, cela affecte forcément la façon dont ils sont perçus par les autres, donc ne vivent-ils qu’entre eux ?

 

QUESTIONS :

Emu dit :

J’espérais que le transport planétaire pourrait expliquer ceci : que sont les anneaux sur le toit des gratte-ciels de Beijing (à gauche) ? Comment cela sera-t-il utilisé pour le transport ?

Réponse : Nous n’avons toujours pas décidé s’ils étaient fonctionnels ou de nature strictement esthétique.

Wildfire dit :

Voudriez-vous définir de quelle façon les glisseurs fonctionnent sur une planète ? Je veux dire, est-ce que la technologie anti-gravité est quelque chose qui existe dans Star Citizen, ou s’agit-il d’une technologie plus terre à terre (jeu de mot volontaire) de type ADAV (NDT : Aéronef à Décollage et Atterrissage Vertical) qui utiliserait alors des éléments connus comme des moteurs, des rotors, etc.

Je demande une idée globale pour visualiser plus qu’une description à la vis près de la technologie (même si je ne cracherais pas sur un exposé détaillé non plus).

Réponse : puisque nous avons défini qu’il y avait une gravité artificielle à bord des vaisseaux, l’existence d’une sorte de glisseur anti-gravité serait logique. Les glisseurs haut de gamme disposent d’une technologie anti-gravité propre et silencieuse, tandis que les plus communs, en particulier sur les mondes frontaliers, sont des modèles plus anciens, plus bruyants, utilisant des hélices ou des réacteurs semblables aux propulseurs de manœuvre des vaisseaux.

 

Traduit de l’Anglais par Bloodymarvin d’après : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/13024-Writers-Guide-Part-Ten

PULSAR42 Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1er juillet 1901, N° RNA : W923006718. SIRET 839 734 175 00012 - APE 9499Z

Design By June Lottin

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies. All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd.. Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC. All rights reserved.